Au cœur de la Petite France à Strasbourg, petite rue des dentelles, l’Assiette du Poète, adresse quasi-secrète, voisine de la fameuse Cambuse, est aujourd’hui en pleine effervescence. Quatre doux rêveurs (avec des idées néanmoins fort bien ancrées dans la réalité), qui croient encore au bon produit, à une cuisine faite et servie avec le cœur, lui inventent une nouvelle vie, formulant des vœux de gourmandise et de tables comblées...

L'été semble déjà derrière nous, avec une météo capricieuse qui oscille entre grisaille, pluie et rayons de soleil bien trop timides pour réchauffer l'atmosphère. Et pourtant, le calendrier le fait courir jusqu'au 20 septembre. On aurait presque envie ces temps-ci de plats chauds et réconfortants, de pot-au-feu fumant, de bourguignon gourmand ou même de choucroute copieusement garnie. Mais pour ma part, je résiste.  Une forme de superstition sans doute...

Votre dîner est presque prêt et vous êtes plutôt fière de vous car vous avez mis du coeur à l'ouvrage et votre menu pourrait assurément remporter tous les suffrages dans un dîner presque parfait. Enfin presque, car vous vous rendez compte que mis à part quelques malheureux sticks qui traînent au fond du placard, vous n'avez rien à proposer à vos convives pour l'apéro. Un oubli qui pourrait vous coûter la première place dans le concours télévisé...