Il est blanc, tout rond, tout mignon, a un petit air de famille avec la coque de macaron, sauf qu’il croque intensément sous la dent. Sa saveur anisée ne fait pas l’unanimité mais quand elle plaît ce n’est pas à moitié. Voici l’Anis bredele, le biscuit de Noël, qui détonne parmi ses compères avec son goût à part et sa texture singulière. Ce n’est pas mon favori mais mon mari ne jure quasiment que par lui. Alors, même si je me faisais tout un monde, de m’attaquer à ce bredele requérant de prime abord plus de technicité que les...

La saison 2015 des bredeles se poursuit chez moi avec une fournée de Spritz, ces biscuits de Noël aux formes sinueuses, généralement façonnés au hachoir. Pour tout vous avouer, n'étant pas en possession de cet outil et plutôt réfractaire à l'idée de l'utiliser, je me suis mise en quête d'une recette réalisable à la poche à douille et j’ai cru trouver mon bonheur sur le superbe blog strasbourgeois beau à la louche. Seulement, l’ouverture de ma douille étant trop étroite, ma pâte n’a pas voulu s’y engager et ma poche à douille s’est rebiffée, menaçant d'...

En décembre, les fours des foyers alsaciens tournent à plein régime ! Je parierais que c’est le mois où la consommation d’électricité liée aux préparations culinaires atteint son paroxysme ! Dès le 1er du mois et même dès fin novembre, les ménagères (parfois les hommes aussi mais d’après mes observations les femmes sont plus expertes et actives en la matière) retroussent leurs manches et se lancent dans l’élaboration des fameux bredeles. Et figurez-vous qu’elles n’y vont pas de main morte ! Que voulez-vous, ici quand il s’agit de gourmandise, on ne fait pas les choses à moitié ! Les plans...

Le monde est fou. Il nous rend fous. Fous de rage et de désespoir. Vendredi 13 ensanglanté. De Paris, sur l'écran des images à glacer le sang. Je rentre d'une parenthèse enchantée, avec une amie qui m'est chère. Il est minuit 30. Mon mari est prostré devant la télé qui crache en flux continu des scènes de panique, des bruits de fusillades, de bousculades, de cris et de terreur. Il ne me faut pas plus d'une demi-seconde pour me désenchanter...

Vous êtes en quête d'un dessert qui fait mouche à tous les coups, sans pour autant vous lancer dans une préparation élaborée, chronophage et périlleuse ? Ne cherchez pas plus loin vous avez trouvé ! Voici l'arme fatale que je dégaine au dessert, quand je n'ai vraiment pas le temps de préparer un dessert plus sophistiqué ou quand je reçois des invités sur le pouce en semaine...

Je n'ai jamais été une grande fan de confiture. Petite fille, mon papa m'appelait "pain-beurre". Et aujourd'hui encore, mon plaisir au petit-déjeuner reste de beurrer des tartines et de les déguster ainsi, sans les accommoder d'une note sucrée. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que c'est la toute première fois que je me colle à l'élaboration d'une confiture...

Il y a quelques mois je partageais avec vous, ici, la recette des cookies de la chaîne de magasins Neiman Marcus plébiscités sur les blogs et présentés comme les meilleurs du monde. Mais c'était avant de recevoir mon tout nouveau, tout beau thermomix et de suivre bêtement (ou presque car j'ai quand même modifié deux trois bricoles) la recette de cookies préprogrammée dans la clé livrée avec l'appareil...

L'autre jour, j'ai demandé à mamie Choucroute la recette de son fameux Gesundheitskuchen (dont je n'ai toujours pas compris en quoi il mérite son nom de gâteau de santé. Sa richesse en beurre en ferait plutôt un éminent danger pour ceux qui traquent le cholestérol et les calories. Mais c'est aussi ce qui le rend irrésistiblement bon !) Quelle fête à la maison de le préparer tous ensemble. Et de le déguster (enfin dévorer serait un terme plus approprié) ! Je crois bien qu'aucun de mes gâteaux n'aura jamais autant de succès ! 

...