La cuisine alsacienne est loin de se limiter aux plats les plus populaires comme la choucroute, le baeckeoffe et la tarte flambée. En explorant les traditions culinaires de ma région, je vais donc de découverte en découverte !  J'ai, entre autres, fait la connaissance il y a 3 ans du roïgebradeldi ou roïgebrageldi, un plat marcaire servi dans les fermes-auberges alsaciennes. L'authentique roïgebradeldi  ne contient évidemment ni courgettes et tomates...

Oui oui vous avez bien lu ! Je vous propose aujourd'hui une recette de gâteau au fromage blanc léger. Et non une quelconque diablerie blindée de calories dont la seule vue peut suffire à ruiner tous vos efforts pour garder la ligne. Enfin léger, léger tout dépend ce qu'on entend par léger. Ne ne vous méprenez  pas quant à l'intitulé de cette recette ! Ici, léger ne veut pas dire allégé, et encore moins dénué de gourmandise. Je vous enjoins donc à ne surtout pas céder à la tentation d'en faire un gâteau de régime en utilisant du fromage blanc...

Vous connaissez forcément la ratatouille. Et si comme moi, vous en faites régulièrement pendant la saison estivale, vous connaissez aussi par coeur et que trop bien le reste de ratatouille ! Mais connaissez-vous les Fleischschnacka ? Ce n'est pas la spécialité la plus répandue dans les restaurants traditionnels qui mettent la gastronomie alsacienne à l'honneur. Et pourtant, quel délice ! Je crois bien qu'il s'agit de mon plat régional préféré. La recette originelle est composée d'une pâte à nouille farcie de restes de viande de pot-au-feu passés au hachoir. On roule la pâte ainsi garnie sur elle-même. Puis, on découpe...

Si vous vous baladez régulièrement sur ce blog, vous êtes sûrement déjà tombé(e) sur un chinois. Je parle bien évidemment du spécimen qui se mange et non de l'individu. Il faut dire que le schneckekueche (c'est son petit nom en Alsacien, vraiment du chinois pour quiconque n'est pas familier avec les consonances germaniques !) est une source d'inspiration sans fin. Le principe même de son essence étant de le doter d'une garniture, il suffit de la faire varier pour obtenir une version inédite, très différente des précédentes.  Alors, forcément, je m'en donne à coeur joie. Avec ce chinois à la...

C'est la saison des myrtilles et cette baie exquise m'inspire multiples gourmandises. A manger mais aussi à boire ! Et quand il s'agit de prévoir un apéro entre amis, ma source d'inspiration numéro 1, c'est assurément notre vin pétillant alsacien. Si la plupart du temps, je le sers tel quel et sans le moindre artifice, j'aime de temps à autre surprendre mes convives en concoctant un délicieux cocktail au Crémant d'Alsace. Comme pour mes recettes de plats ou de desserts, la saison est souvent le point de départ. Et en second lieu, c'est le contenu de mon garde-manger qui dicte un...

Vous cherchez une recette de bouchée apéritive ultra-efficace qui, à la dégustation offre un plaisir inversement proportionnel à l'effort fourni. Surtout ne bougez pas ! Vous êtes au bon endroit. Ces canapés de concombre sont tellement faciles et rapides à faire que vous risquez fort de ne plus pouvoir vous en passer. Découpez un concombre en tranches. Posez au centre un mélange de fromage frais, de bibeleskaes et de raifort. Puis, entourez ce dôme d'une lanière de truite fumée d'Alsace. Ajoutez un petit brin d'aneth. And that's it, punto basta, un point c'est tout !Difficile de faire plus facile. En...

Quelle merveilleuse saison pour les cerises cette année en Alsace ! Je crois que je n'en ai jamais autant mangé de ma vie. Il faut dire que mes parents m'ont gâtée en m'en offrant des cagettes entières achetées directement auprès du producteur. A la vue de ce stock vertigineux, j'ai imaginé mettre en oeuvre tout plein de nouvelles recettes pour le blog. Mais jusqu'ici, ma production s'est limitée, faute de temps, à un succulent schneckekueche à la crème d'amande et aux cerises. Du coup, j'ai surtout profité de ces bonbons naturels sans leur faire subir de transformation. Et honnêtement, les...

Vous ai-je déjà parlé de ma passion pour le chinois ou le schneckekueche ? Suis-je bête ! Bien évidemment ! Je n'ai pas compté le nombre de déclinaisons déjà réalisées autour de cette fabuleuse spécialité alsacienne. Mais, entre les versions salées et les versions sucrées, je crois qu'il y a déjà de quoi éditer un petit livret. Et avec ce nouveau chinois aux cerises et aux amandes - sans compter toutes les idées gourmandes qui gravitent dans ma tête - le bouquin n'est pas bien loin !Pourquoi j'aime autant le chinois ? Mais non pas pour ses yeux bridés !!!...

Je suis tombée hier sur une recette de risotto aux asperges et au safran que j'avais publiée sur ce blog au tout début de sa création. A la lecture de cette recette, je me suis dit que je ne m'y prendrais plus, mais alors plus du tout de la même façon. Six années se sont écoulées depuis. Et ma manière de cuisiner a manifestement évolué.A l'époque, je m'étais contentée de faire un assemblage entre un risotto au safran et des asperges poêlées. Je n'avais pas mis le moindre bout d'asperge dans le risotto. Et je n'avais pas non plus fait...