J'ai un souvenir impérissable du gratin de chou-fleur de la cantine, noyé dans la béchamel et accompagné d'oeufs durs. Un trauma culinaire pour un nombre incalculable d'enfants qui, devenus adultes, entretiennent toujours et encore avec le chou-fleur une relation tumultueuse, entre réticence, affection teintée d'appréhension et phobie pure et dure. Pour ma part, j'avoue avoir toujours aimé, pour ne pas dire adoré le gratin de chou-fleur. Là où la plupart de mes camarades appréhendait le gratin de chou-fleur annoncé au menu du jour comme une punition sadique infligée à leurs papilles,  je savourais pour ma part l'idée de me délecter...

L'exquise saison des courges a commencé depuis un moment en Alsace, quand bien même la météo persiste à démentir l'arrivée de l'automne ! J'aime toutes les variétés de courges (il en existe une tripotée et je n'en connais finalement que très peu). Mais parmi celles que j'ai l'habitude de cuisiner - principalement  l'estivale courgette, le potimarron, le potiron, la musquée de Provence, la courge muscade -, j'ai une petite préférence pour la Butternut et sa subtile saveur de noisette (que je classe en pôle position ex-aequo avec le potimarron). [one_half padding="0 2px 0 0"] Tout récemment, lors de ma dernière chronique sur France...

J'ai mordu dans une brioche de Rosheim ou Ropfkueche pour la première fois, il y a un peu plus de deux ans grâce à mon amie Tania, qui vit à Boersch, un village voisin.  Et quelle fabuleuse découverte ! De toutes les spécialités à base de pâte levée typiquement alsaciennes - et il y en a légions : kougelhopf, männele, streusel,  schneckekueche, schneckekueche, langhopf, zemetkueche, stollen, bienentisch, ...

La saison des mirabelles et des quetsches en Alsace est une source d'inspiration intarissable. Je ne saurais dire si je préfère la blondinette ou la brunette . Elles sont autant l'une que l'autre et tour à tour, le fruit de mes obsessions culinaires. Et l'idée de leur dire à nouveau adieu jusqu'à l'année prochaine n'est pas sans provoquer chez moi un petit pincement de coeur. Pour remédier à ce sentiment de nostalgie naissant, il y a fort heureusement quelques parades culinaires permettant de prolonger les retrouvailles, voire de les faire s'éterniser. Les mettre en confiture notamment. Et même si je...

Un carpaccio de courgettes avec de la mozzarella d'ALSACE ? Oui, oui vous avez bien lu ! Ce fromage crémeux, italien à l'origine, est bel et bien fabriqué au pays d'Hansi et de la choucroute. La famille Christmann a concrétisé l'an dernier son idée d'implanter le premier troupeau de bufflonnes en Alsace, dans les Vosges du Nord.  Son ambition ? Se démarquer en s'attaquant à un marché de niche et en proposant des spécialités laitières tout-à-fait inédites. Le lait de Bufflonne beaucoup plus riche en protéines et en matières grasse permet en effet de fabriquer des produits plus crémeux et...

Je n'ai pas été très présente sur le blog ces dernières semaines. Mais, je compte bien me rattraper ! Je remets le pied à l'étrier avec cette recette de lasagnes de courgettes inspirée de la délicieuse parenthèse familiale de repos, d'oisiveté et de découverte qui m'a fait délaisser les fourneaux au mois d'août. Qui dit lasagnes, dit...

Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ! J'ai toujours été convaincue des vertus de la simplicité en cuisine. Et ce gâteau aux myrtilles n'est pas pour me faire changer d'avis. J'ai repris la recette de base de mon Gesundheitskuchen (une simple pâte à cake), remplacé le lait par du yaourt nature, incorporé des myrtilles (enfin plutôt des myrtilles de culture produites en Alsace, donc des bleuets si on veut appeler un chat un chat). Et voilà ! [one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last]   Qu'ajouter de plus ? Pas grand chose...

Quand je tiens une recette efficace, je ne la lâche plus ! Je finis immanquablement par lui en faire voir de toutes les couleurs !  Ces mini-pizzas d'aubergine sont tellement succulentes, faciles et rapides à faire qu'elles sont bien parties pour connaître le sort de ces plats impitoyablement et inlassablement triturés par mes soins ! Je les imaginées une première fois nappées d'oignons confits, de bleu d'Alsace et de noix. Et la version aux saveurs méditerranéennes que je vous propose aujourd'hui n'a pas tardé à suivre. [one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last] Une recette à faire et à refaire...