Vous arrive-t-il d'accumuler du pain rassis à la maison et de vous retrouver avec une quantité de pain sec tout dur dont vous ne savez plus quoi faire (mis à part le balancer aux canards) ?  Avez-vous déjà fini, malgré tous vos scrupules, par vous débarrasser de cet amoncellement, ruinant d'un coup d'un seul, votre tentative de sauver ce drôle de butin du triste sort de la poubelle ?[one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last]Ce n'est certes pas glorieux, mais rassurez-vous, vous n'êtes pas le ou la seule...

J'avais délaissé quelques temps ma lubie du Crazy streusel, ce gâteau démentiel (et caloriquement très incorrect), sorti tout droit de mon imaginaire galopant quand il s'agit de satisfaire ma gourmandise ! Et puis, tout récemment l'arrivée des abricots dans les vergers alsaciens a réveillé ma passion du Crazy streusel, m'incitant à commettre un spécimen aux abricots imbibé de ganache à la pistache en cours de cuisson et recouvert d'un streusel croustillant à la pistache. Un pur délice pour ne pas dire une tuerie qui a relancé pour de bon mon obsession du Crazy Streusel.Me voilà à nouveau en proie à la folie...