Vite vite, profiter de la quetsche avant la fin de la saison ! Ce rêve bleu pour les gourmands est sur le point de s'évanouir. Et combien même, on l'appellerait de tous nos voeux, il faudra attendre toute une année ou presque pour y goûter à nouveau. Du coup, chez moi c'est quetsche en veux-tu en voilà ces jours-ci. Tarte, gâteau streusel, ropfkueche, soupe au vin rouge...

Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ! J'ai toujours été convaincue des vertus de la simplicité en cuisine. Et ce gâteau aux myrtilles n'est pas pour me faire changer d'avis. J'ai repris la recette de base de mon Gesundheitskuchen (une simple pâte à cake), remplacé le lait par du yaourt nature, incorporé des myrtilles (enfin plutôt des myrtilles de culture produites en Alsace, donc des bleuets si on veut appeler un chat un chat). Et voilà ![one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last] Qu'ajouter de plus ? Pas grand chose...