Bon, c'est clair et net : ma gourmandise me mène par le bout du nez ! Et ce n'est pas demain la veille que je reprendrai le contrôle sur elle. Pour ma défense, on ne peut pas être blogueuse culinaire et ne pas aimer manger. A moins de se spécialiser dans le jeûne, la monodiète, les jus détox ou les régimes restrictifs...

La folie du Crazy Streusel n'a toujours pas quitté mon esprit. Cette démence est même de nature exponentielle. J'ai mis le doigt dans l'engrenage et me voilà de plus en plus aliénée à la folle gourmandise de ce gâteau que j'ai imaginé il y a maintenant près d'un an.[one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last]Je ne peux plus voir un fruit sans l'imaginer au coeur d'un Crazy streusel. C'est devenu obsessionnel ! La saison des myrtilles ne pouvait donc pas passer sans que je ne mette la petite baie bleue à contribution dans une nouvelle recette. Pour changer...