Le baeckeoffe est un des plats alsaciens que j'affectionne le plus. J'ai un faible pour ces plats mijotés qui ont eu de longues heures pour parfaire leurs arômes. Il suffit de poser au milieu de la table au moment de la dégustation. Sans chichi. Ni tracas. Ni tralala. J'aime la magie du moment où la maîtresse de maison soulève le couvercle. Les effluves qui s'échappent du plat viennent chatouiller les narines des convives. Et leur curiosité est titillée. Quels trésors recèle donc ce plat à l'aspect de prime abord rudimentaire ? S'agit-il du traditionnel baeckeoffe aux trois viandes ? Ou...