Recette de hachis parmentier au lard d'Alsace

Hachis parmentier au lard d’Alsace et épices, salade de mâche et chou rouge

Je n’ai pas vraiment de religion quand à l’alimentation (nous avons la chance de ne souffrir d’aucune allergie ou intolérance alimentaire dans la famille) mais tout de même un credo, celui de privilégier les produits locaux et de saison. Un principe évident à énoncer, qui semble d’ailleurs tomber sous le sens, mais pas si facile à respecter. 

Pas si simple de consommer local

Quand on court toute la semaine, entre le boulot, l’école, la garderie, les activités extra-scolaires, le ménage, la préparation des repas etc,… le petit tour au marché du producteur du samedi matin a tôt fait de passer à la trappe. Malgré la meilleure volonté du monde, on se retrouve à pousser un caddie dans un supermarché bondé le samedi après-midi à 17h. Et on peste d’être à nouveau pris en otage d’une file d’attente interminable aux caisses. Bon, je grossis un peu le trait volontairement. Et il faut dire que certaines enseignes de supermarché font l’effort de proposer un large choix de produits locaux.

Mais depuis que je pratique la livraison hebdomadaire de L‘Ilot de la Meinau, maraîcher qui exploite des terres agricoles au coeur de Strasbourg sur plus de 11 hectares je ne vois pas comment je pourrais m’en passer. Les paniers sont très variés d’une semaine à l’autre, ce qui permet de ne jamais tomber dans la lassitude. Et je ne vois que des avantages à cette solution.

Les avantages du panier hebdomadaire

  • On est sûr et certain de manger ultra-frais, local et de saison
  • On gagne du temps sur le temps consacré aux courses
  • On s’évite le casse-tête de la liste des courses pour  les fruits et légumes
  • On fait des économies, car en privilégiant les circuits courts, les coûts sont significativement diminués
  • On se discipline en prenant l’habitude de cuisiner au quotidien et on se donne les moyens de manger sainement
  • On sort d’une certaine routine alimentaire en découvrant des produits qui nous sont moins familiers
  • On adopte une alimentation plus riche et plus variée

Bon assez parlé, voici une délicieuse recette de terroir et de saison inspirée par un de mes derniers paniers en provenance de l’Ilot de la Meinau. Un régal de simplicité et de rusticité idéal pour recycler un reste de purée et/ou de viande ! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hachis parmentier au lard d’Alsace et salade de mâche au chou rouge

Pour 4 personnes – 45 mn de préparation – 65 mn de cuisson

 Pour la purée

  • 1 kg de pommes de terre*
  • 350 ml à 400ml de lait
  • 50g de beurre
  • sel
  • muscade

Pour le hachis

  • 150g de lard fumé d’Alsace coupés en petits lardons
  • 500 g de viande de bœuf haché
  • 2 oignons rouges*
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes*
  • huile d’olive
  • 1 verre de pinot noir (ou autre vin rouge)
  • 3 branches de thym
  • 1 feuille de laurier
  • ½ c à c de gingembre en poudre
  • ¼ c à c de cumin
  • ¼ c à c de paprika
  • 1 pincée de clou de girofle
  • Sel poivre

Pour la finition

  • 1 poignée de gruyère râpé

Pour la salade 

  • 100 g de mâche
  • 1 pomme
  • 1 quart de chou rouge
  • La moitié d’un radis noir
  • une poignée de noisettes torréfiées concassées
  • 1 c à c de moutarde
  • 1 c à s de maggy ou de sauce soja
  • 1 c à c de miel d’Alsace (acacia)
  • 1 c à soupe de vinaigre Melfor (vinaigre alsacien doux aux épices et au miel mais un vinaigre de vin classique ou un xérès feront l’affaire)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noisettes

La purée
Epluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes de 3 cm de côté environ. Passez-les sous l’eau froide pour enlever l’amidon. Faites-les cuire dans une grand volume d’eau fortement salée en démarrant la cuisson à froid. Arrêtez la cuisson au bout de 15-20 minutes après le début de l’ébullition. Vérifiez avec la pointe du couteau qui doit entrer dans la pomme de terre sans résistance (comme dans du beurre !).
Egouttez les pommes de terre et passez-les au presse-purée ou écrasez-les au fouet. Faites bouillir le lait, mélangez-le aux pommes de terres, ajoutez le beurre et mélangez une nouvelle fois afin d’obtenir une purée lisse et homogène. Goûtez et ajustez l’assaisonnement (sel et pincée de noix de muscade si vous aimez).

Le hachis

Epluchez les oignons, les carottes et les gousses d’ail. Emincez les oignons finement, détaillez les carottes en petits dés ou passez les à la grosse râpe, ciselez l’ail. Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle, faites-y suer les oignons 2-3 minutes tout en pensant à remuer de temps en temps. Ajoutez les carottes et l’ail, le thym et le laurier, salez, poivrez et faites cuire encore 2-3 minutes. Ajoutez ensuite les lardons et la viande hachée. Laissez cuire 5 minutes sans trop vous éloigner de la poêle. Versez le verre de vin, ajoutez les épices, et laissez mijoter à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement (sel, poivre, épices) si besoin.

Le montage du hachis parmentier 
Préchauffez le four à 180°C. Disposez le hachis au fond du plat. Recouvrez de purée et lissez le dessus à la spatule ou avec le dos d’une cuillère. Parsemez le tout de gruyère râpé et enfournez pour 15 à 20 minutes. Pendant la cuisson, préparez la salade d’accompagnement.

La salade Lavez la mâche et essorez-la. Réservez la dans un grand saladier. Lavez le chou rouge, coupez-le en deux, puis une des deux moitiés encore en deux(réservez l’autre moitié et le quart, emballez-le dans du film alimentaire et réservez-le au réfrigérateur pour un autre usage). Détaillez le en fines lamelles. Epluchez le radis noir, détaillez-le également en fines lamelles.

Epluchez la pomme et coupez la en morceaux. Ajoutez les morceaux de chou rouge, radis noir et pomme dans le saladier contenant la mâche. Préparez la vinaigrette en mélangeant vivement au fouet la moutarde, le maggy, le vinaigre, le miel, l’huile d’olive et l’huile de noisette. Versez sur la salade et mélangez. Ajoutez sel (si nécessaire) et poivre. Et parsemez de noisettes concassées. Proposez cette salade en entrée ou en accompagnement du hachis parmentier tout juste sorti du four.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Panier

Ne perdez pas une miette de mes prochaines recettes

Enregistrement Newsletter popup

Un magnifique livre de recettes pour vous

Livret tartes flambées – opération Pierre Schmidt

Retour en haut