Chaque année, du 30 mai au 5 juin, c’est la semaine européenne du développement durable. Une occasion pour L’Alsacienne de Restauration de mettre en avant son engagement dans ses restaurants à travers des menus étudiés. Rencontre avec Thierry Valentin, Directeur de Restaurant sur le site de Clemessy à Mulhouse. Pour Thierry Valentin, comme pour tous les collaborateurs de L’Alsacienne de Restauration, la préoccupation du développement durable est au menu du jour tout au long de l’année. Et, elle va indéniablement en se renforçant. « Dans ce restaurant, nous sommes passés, il y a environ un an, de deux plats végétariens chaque semaine...

Les pancakes du dimanche matin ou des jours fériés commencent à devenir une vraie tradition à la maison. Les enfants les adorent et c'est si facile et rapide à préparer, que c'est un vrai régal de leur faire plaisir. Evidemment, le sirop d'érable est de mise pour déguster les pancakes comme il se doit. Mon fils Oscar est d'ailleurs très à cheval sur les us et coutumes. Pas de sirop d'érable, pas de pancake ! Hors de question pour lui de transiger sur ce point. Il préfère encore se priver.  Mais pour ma part, toutes les occasions sont bonnes pour...

A l’heure où nos choix et comportements individuels comme collectifs n’ont jamais été autant questionnés - notamment face aux enjeux du réchauffement climatique -, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à redéfinir leur identité autour d’une éthique qui reflète des objectifs et des valeurs qui leur sont propres ! Rencontre avec Eric Wolff, Directeur de L’Alsacienne de Restauration, une entreprise engagée consciente de son rôle à jouer au sein de son tissu économique. JVVC : C’est quoi pour vous une entreprise engagée ? Eric Wolff : C’est une entreprise qui définit une feuille de route conforme à ses valeurs et fait en sorte que...

Ce n'est plus un secret pour personne (du moins pour les lecteurs de ce blog), je suis une grande fan des asperges (d'où cette nouvelle recette d'asperges panées). Et je dois dire que cet engouement me questionne un peu. Je pourrais être raide dingue de la pomme de terre ou de la carotte, ce qui me permettrait d'assouvir mon penchant tout au long de l'année. Mais non, il a fallu que je m'amourache d'une drôle de tige qui ne daigne m'accorder ses faveurs que deux tout petits mois dans l'année ! Je dois avoir un goût prononcé pour la frustration,...