Je ne sais pas si on peut à proprement parler d'une recette concernant la salade de roquette et fruits rouges que je vous propose aujourd'hui. C'est plutôt une idée, en passant, d'assemblage simple et gourmand pour se délecter d'un repas prêt en un clin d'oeil qui se savoure des pupilles autant que des papilles. De la roquette, des fruits rouges, du chèvre frais, un peu de basilic, quelques amandes effilées, une vinaigrette à base d'huile d'olive et de balsamique...

Les journées de septembre ont souvent en Alsace un parfum d'été qui s'incruste et peine à tirer sa révérence. Le soleil est généreux, l'atmosphère douce et agréable. Si le quotidien n'était pas rythmé par les horaires de bureaux et les cloches des écoles, on pourrait se croire encore et toujours au coeur de l'été (la canicule en moins). Pourtant, l'automne n'est pas loin et viendra assurément chasser la belle saison. Bientôt, il faudra faire nos adieux aux tomates, courgettes, poivrons, aubergines, concombre, fenouil...

Je n'ai pas été très présente sur le blog ces dernières semaines. Mais, je compte bien me rattraper ! Je remets le pied à l'étrier avec cette recette de lasagnes de courgettes inspirée de la délicieuse parenthèse familiale de repos, d'oisiveté et de découverte qui m'a fait délaisser les fourneaux au mois d'août. Qui dit lasagnes, dit...

Quand j'étais petite, j'avais une aversion pour la betterave : la seule et unique que connaissent généralement les enfants, vendue cuite et sous-vide dans les supermarchés et proposée en cubes imprégnés de vinaigrette à la cantine. Et puis un jour, j'ai rencontré une betterave à l'état naturel. J'ai croqué un morceau cru et là, comme dans la pub pour un certain yaourt, mon visage qui exprimait auparavant une mine de répugnance à l'égard de ce légume, s'est soudain illuminé ! Depuis, j'aime le caractère bien trempé de la betterave et sa saveur à la fois douce et terreuse. Il est malheureusement rare de la trouver...

Les légumes de printemps commencent à supplanter les courges et autres primeurs hivernaux sur les étals des marchés alsaciens. Adieu potiron, potimarron, courge muscade et cucurbitacées en tous genres. Au revoir, topinambours, panais et tous les oubliés rappelés à notre bon souvenir. Bonjour chou-fleur, radis, petits-pois, navets, épinards, asperge (plus que quelques jours à patienter pour cette tige adorée que je trépigne de retrouver dans mon assiette chaque année). J'adore le renouveau printanier ! Mais, même si je me réjouis de goûter à nouveau aux saveurs délaissées cet hiver, il y a un légume dont je ne me lasse jamais et que...