J'adore les bulles, les bulles dans mon verre d'eau, les bulles dans mon jus de pomme et plus encore les bulles d'un bon Crémant. D'ailleurs, entre un verre de vin et un verre de bulles, le choix est vite fait. Ce sont toujours les bulles qui l'emportent. Si rien ne vaut une coupe de Crémant dans son plus simple appareil, j'apprécie de plus en plus lui offrir la compagnie de sirops, liqueurs ou de fruits, comme avec ce cocktail à la fraise. Ce qui n'est pas terrible en soi, car c'est forcément plus sucré et plus calorique. Mais bon quand...

Vous avez envie d'un dessert gourmand et néanmoins léger qui ne pèsera pas plus sur votre conscience que sur votre estomac ? Cette verrine fraise rhubarbe agrémentée de yaourt pourrait bien tomber à point nommé !  Je n'ai rien inventé en associant la rhubarbe à la fraise : la combinaison est gagnante à tous les coups ! Quant à l'ajout de yaourt, il n'est pas plus révolutionnaire. Mais la simplicité est souvent gage de délectation. Et si cette verrine fraise rhubarbe peut vous sembler sommaire, voire d'un ennui mortel, je peux vous promettre un festival de sensations gourmandes en bouche...

Que serait la vie sans gâteau ? Je n'ose même pas l'imaginer. Cette perspective suffit à me plonger dans la désolation. Le monde ne serait assurément plus le même. Il y manquerait une part immense de joie, de futilité et d'insouciance. Il manquerait des Pierre Hermé, des Christine Ferber, des Christophe Felder. Il manquerait Gat'ô la fabuleuse pâtisserie strasbourgeoise sans lactose de mon amie Sarah Abitan. Il manquerait des goûters joyeux, des bougies d'anniversaire, des étincelles de bonheur dans les yeux des gourmands. Il manquerait des parenthèses de douceur pour effacer peines et tracas.Il manquerait des bols et des fouets...

Demain c'est la fête des papas ! Les enfants sont rentrés de l'école avec de jolis cadeaux et des mots de tendresse appris par coeur pour leur papa adoré. Salomé n'a pas pu résister à l'envie de lui offrir le superbe pot de confiture de fraises qu'elle a confectionnée avec sa classe (quelle bonne idée de cadeau : bravo aux instituteurs) en lui récitant de sa petite voix haut perché le joli poème que voici : "Mon coeur me dit, Qu'aujourd'hui, c'est fête. Mais quelle fête ? La fête des mamans ? Non ! La fête des rois ? Non ! C'est la fête d'un roi ! Mais lequel ? Le...