La Saint-Nicolas approche et si cette fête est plutôt celle des enfants sages, les grands enfants (plus ou moins sages) ne boudent pas leur plaisir de profiter des gourmandises qui y sont associées. C'est même un bon prétexte pour se réunir entre collègues ou entre potes. Ceci dit, entre adultes, le format apéro l'emporte souvent sur le goûter. Aussi, j'ai eu envie de mettre au point une recette de brioche de Noël salée qui peut aussi bien se décliner en sapins, étoiles et lutins qu'en jolis männele. [one_half padding="0 1px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 1px"][/one_half_last] Je me suis inspirée de ma...

Les fêtes de Noël approchent à grands pas. Et ici, en Alsace, elles sont assorties de nombreuses spécialités gourmandes dégustées tout au long de la période de l'Avent. Ce n'est absolument pas le moment de se mettre au régime !  Entre les bredele,  le Stollen, les pains d'épices et le vin chaud, les tentations sont nombreuses. D'autant que le 6 décembre, on fête la Saint-Nicolas et en Alsace, cette tradition très ancrée ne s'envisage pas sans une ribambelle de Manala (Mannala) appelés aussi Männele dans le Bas-Rhin. Ces petites brioches en forme de bonhomme ont envahi les boulangeries et pâtisseries...

Noël est précédé en Alsace d'un florilège de traditions et gourmandises qui font durer les fêtes tout le long du mois de décembre. Parmi les spécialités gourmandes indissociables de cette période faste en saveurs, il y a bien-sûr les incontournables Mannele (ou Mannala). Ce bonhomme en brioche préparé à l'occasion de la fête de la Saint-Nicolas porte également le nom de Jean Bonhomme en Lorraine et en Franche-Comté. Au moins, la prononciation ne laisse aucune place au doute ou au malententendu chez nos voisins. Alors qu'en Alsace, un débat fait rage ! Doit-on l'appeller Mannele ou Mannala ? Dans le Bas-Rhin, on...

Grand jour aujourd'hui pour Strasbourg ! La ville inaugure son fameux marché de Noël, qui attire chaque année des milliers de visiteurs venus des quatre coins du monde.  Même si cette année, il faut bien le dire, notre esprit comme notre coeur sont moins à la fête, la tradition de Noël profondément ancrée en Alsace ne saurait être ébranlée. Et le calendrier promet d'être, comme à l'accoutumée, très dense. Côté gourmandises, c'est sans conteste la période la plus riche de l'année. Entre les bredeles, ces délicieux petits biscuits alsaciens

...