La choucroute, tout le monde connaît. Mais, il faut bien dire que ce légume fermenté, reste très souvent cantonné, à jouer la vedette dans le fameux plat traditionnel qui porte son nom ou, tout au plus, à faire office d'accompagnement pour une viande ou un poisson. Or ce trésor nutritionnel cultivé et préparé en Alsace gagnerait à être intégré bien plus couramment à notre alimentation. En effet, je vous en déjà rebattu les pupilles sur ce blog ( ici notamment), la choucroute crue est un super-aliment bourré de vitamines, oligo-éléments et probiotiques. Et comme pour tous les super-aliments, l'idéal est de la consommer...

A l'arrivée des beaux jours, notre estomac nous réclame des nourritures plus légères et colorées. Le printemps s'installe aussi dans nos assiettes, moment idéal pour faire le plein de vitamines et nutriments qui boostent l'énergie et le moral ! Depuis quelques temps, je suis devenue une adepte de la choucroute crue, vénérée par les diététiciens et nutritionnistes. Ce super-aliment, qui doit ses propriétés au process de lacto-fermentation qui permet de transformer le chou en choucroute est un véritable trésor nutritionnel.  La choucroute crue regorge de vitamine C, B et E, d'enzymes, de minéraux, de probiotiques, d'agents anti-inflammatoires et d'anti-oxydants. Autrement dit, la choucroute crue est...