recette de chinois salé façon tarte flambée

Chinois salé façon tarte flambée (schneckekueche façon flammekueche)

En mettant au point mon dernier schneckekueche à la frangipane – version idéale pour célébrer l’épiphanie-, mon esprit a été assailli de mille et une autre idées de variations (évidemment ceci est une figure de style et pas à prendre au pied de la lettre, j’ai  l’esprit plutôt vif mais pas puissant au point d’atteindre cette prouesse). Disons que j’ai imaginé le schneckekueche dans de nouvelles postures (quand il s’agit d’assouvir ma gourmandise, mon cerveau devient soudainement bien plus performant), sucrées mais aussi, plus inhabituelles, salées. On fait bien des kouglofs agrémentés de lardons, alors pourquoi pas un chinois salé ?

Et là, mon esprit s’est carrément emballé. Mon chinois salé s’est retrouvé fourré de toutes sortes de garnitures : d’oignons confits et munster, de saumon et crème aromatisée au raifort, de potimarron et fourme d’Ambert, de pesto de noix, comté et lardons, de poires et gorgonzola, de pesto de basilic, mozzarella et tomates confites… J’ai aussi eu la vision d’un chinois salé façon bibeleskaes au fromage blanc, ail et fines herbes.  (Rassurez-vous, depuis, mon esprit est revenu au calme : après vérification sur le net, je ne suis évidemment pas la première à avoir eu l’idée de cette revisite).

Aussi, à peine mon chinois des rois achevé, gagnée par la frénésie de mettre toutes ces idées novatrices à exécution, j’ai de nouveau lancé une pâte levée. Après inspection de mon réfrigérateur, il se trouve que j’avais sous la main tous les ingrédients pour réaliser une garniture façon tarte flambée : fromage blanc, crème, lardons et oignons… Il ne me restait plus qu’à tester ! Comme nous avions déjà pas mal de schneckekueche à déguster avec la version frangipane, j’ai mis mon chinois salé au congélateur dans la perspective de le sortir un jour où nous serions suffisamment nombreux pour en venir à bout. Et ce jour est arrivé hier avec un déjeuner dominical réunissant mes deux frères, mes belles-soeurs et mes quatre nièces et neveux ! Après avoir fait décongéler mon chinois, je l’ai passé au four quelques minutes, histoire de lui rendre tout son moelleux. Verdict : tout le monde a adoré, y compris les petits, qui se sont rués dessus. A faire et à refaire ! Et pas que pour  l’apéro : le chinois salé, c’est sûr, sera parfait pour agrémenter délicieusement nos pique-niques une fois les beaux jours venus !

recette de chinois salé façon tarte flambée

5 de 1 vote
Imprimer

Chinois salé façon tarte flambée (Schneckekuchen façon flammekueche)

Type de plat Appetizer
Cuisine French
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 1 heure
Portions 12

Ingrédients

Pour la garniture

  • 400 g de fromage blanc (40% de matière grasse)
  • 50 g de crème fraîche
  • 250 g de lardons fumés (de préférence en allumettes)
  • 2 oignons coupés en fines lamelles
  • 150 g de gruyère râpé
  • sel/poivre

Pour la pâte à brioche

  • 450 g de farine
  • 15 g de sucre
  • 1/2 cube de levure boulangère
  • 60 ml de lait
  • 3 oeufs battus en omelette
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 c.à café de sel bombée (10g)

Pour la dorure

  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à soupe de crème liquide entière
  • 1 pincée de sel

Instructions

La pâte à brioche (version thermomix)

  1. Versez le lait et le sucre dans le bol du Thermomix, ajoutez la levure émiettée et faites chauffer à 37 °c pendant 3 minutes vitesse 2. 

  2. Ajoutez les autres ingrédients et activez la fonction pétrin pendant 10 minutes. Au besoin, complétez avec de la farine si la pâte est trop collante et allongez un peu le temps de pétrissage.

La pâte à brioche (version classique)

  1. Emiettez la levure dans du lait tiède ( 37°C : attention la température ne doit surtout pas excéder 50°C, faute de quoi la fermentation ne pourrait pas se faire) et mélangez. Ajoutez le beurre fondu tiède (37°C) et mélangez.

  2. Versez la farine, le sucre et le sel dans une grande jatte, mélangez. Creusez un puits. Versez-y les oeufs battus en omelette et le mélange lait/beurre. Remuez à la cuillère en bois jusqu'à ce la pâte soit homogène. Déposez la pâte sur un plan de travail fariné. Si elle est vraiment trop collante, n'hésitez pas à ajouter de la farine. Puis pétrissez pendant 10 à 15 minutes.

Temps de pousse et façonnage

  1. Placez la pâte dans une grande jatte farinée, recouvrez-la d'un linge propre et laissez-la reposer pendant 1h à 1h30 près d'une source de chaleur. Pour ma part, je la laisse lever dans le le four chaleur tournante à 40°C (super efficace !). Si votre four n'a pas de fonction basse température, placez par exemple votre récipient à proximité d'un radiateur.
  2. Beurrez et farinez un moule à manqué à fond amovible.

Le façonnage + 2ème temps de pousse

  1. Au terme du 1er temps de pousse, dégazez la pâte et étalez-la au rouleau sur le plan de travail fariné en un rectangle d'environ 50 cm de longueur et 40 cm de largeur.

  2. Mélangez le fromage blanc et la crème. Salez et poivrez. Répartissez-ce mélange sur toute la surface de la pâte, parsemez les lamelles d'oignons, les lardons et le gruyère. Roulez la pâte sur le sens de la longueur de manière à obtenir un rouleau. Découpez ce rouleau en 7 à 8 tranches de longueur à peu près égale.

  3. Disposez délicatement les rouleaux (tranche visible) dans le fond de votre moule, en commençant par en déposer un au milieu puis les autres tout autour. Il est tout-à-fait normal à ce stade que les tranches ne se touchent pas.
  4. Laissez à nouveau la pâte pousser pendant environ 45 minutes toujours dans le four à 40°c ou près d'une source de chaleur.
  5. Au terme du temps de pousse, préchauffez le four à 180°C (chaleur tournante). Préparez la dorure en mélangeant le jaune d'oeuf et la crème avec une pincée de sel. Appliquez au pinceau sur toute la surface du chinois. Enfournez pour 35 à 40 minutes de cuisson.

  6. Laissez refroidir sur une grille et dégustez tiède ou froid.

 

7 Comments
  • LadyMilonguera
    Posted at 19:28h, 22 janvier Répondre

    Ce chinois salé est une bien jolie idée.

  • Bletzacker
    Posted at 21:25h, 24 janvier Répondre

    La convient aussi pour les personnes n’ayant pas de termomix

    • Leila
      Posted at 22:03h, 24 janvier Répondre

      Oui bien-sûr, je donne d’ailleurs les 2 versions de la recette : avec ou sans Thermomix.

  • Scharlène
    Posted at 15:33h, 06 février Répondre


    Recette réalisée ce dimanche en “apero -entrée” : excellent !!!! Que des compliments !
    Merci !!!

  • Lamalou
    Posted at 10:56h, 02 juin Répondre


    Recette testée la semaine dernière! Un délice! Le moelleux de la brioche associé aux saveurs de la flamm! Un gros succès! Encore une de vos recettes adoptée! Merci

    • Leila
      Posted at 11:00h, 02 juin Répondre

      Oh merci beaucoup pour cet élogieux retour ! Je suis vraiment ravie que ma recette ait fait des heureux ! Délicieux week-end et à tout bientôt

  • martine
    Posted at 15:43h, 02 juillet Répondre


    j’ai failli étranger mon fils quand il m’a dit c’est bon mais c’est pouf-pouf.
    Une jolie découverte que je vais refaire car trop bon

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.