Décidément, j’ai l’obsession du mélange des genres, la manie du deux voire du trois-en-un, le toc de l’hybridité. En témoigne ce gâteau aux mirabelles à mi-chemin entre le Gesundheitskuchen (cake alsacien) et le Käsekuchen (tarte au fromage blanc), qui vient compléter ma liste de spécialités hybrides pour l’instant composée de mes Crazy Streusel, mes Käsekuchen à mi-chemin entre la tarte aux fruits et la tarte au fromage blanc et mes Käsestreuselkuchen.Est-ce grave docteur ? Si je ne suis pas en mesure d’appréhender les conséquences de cette monomamie gourmande et de cette nouvelle rechute (ce gâteau aux mirabelles) sur ma santé mentale,...

Ceux qui suivent un peu ce blog ne sont pas sans l'ignorer, je suis complètement tarte ! J'adore toutes les tartes mais j'ai un faible particulier (qui vire presque à l'obsession) pour la tarte au fromage blanc. Depuis quelques temps, je m'amuse à la décliner en variantes toutes plus gourmandes les unes que les autres. Tout a commencé le 27 mai 2017 quand hésitant longuement entre une tarte à la rhubarbe et une tarte au fromage blanc, j'ai finir par choisir...

Bon, c'est clair et net : ma gourmandise me mène par le bout du nez ! Et ce n'est pas demain la veille que je reprendrai le contrôle sur elle. Pour ma défense, on ne peut pas être blogueuse culinaire et ne pas aimer manger. A moins de se spécialiser dans le jeûne, la monodiète, les jus détox ou les régimes restrictifs...

Depuis la rentrée, j'ai le privilège de participer à la matinale 9h50 sur France 3 Alsace aux côtés de l'animateur Hervé Aeschbacher et une équipe de joyeux lurons tous plus gourmands les uns que les autres. A chacun de mes passages (à raison de 2 fois par mois), je propose une recette traditionnelle le plus souvent revisitée par mes soins. Mercredi dernier, je me suis attaquée à ce que le présentateur Hervé a qualifié de monument de la gastronomie : la tarte au fromage blanc (Käsekuchen) !C'est un de mes desserts préférés et depuis ce printemps, je me plais à imaginer...

Les fruits qui colorent nos vergers et nos sols alsaciens sont une source d'inspiration intarissable. J'aime l'idée de me fier au calendrier et aux rythmes que nous dicte la nature, de patienter jusqu'à ce que le bon moment soit venu. L'attente crée le désir et le désir accroît le plaisir !C'est la pleine saison des myrtilles en ce moment. L'occasion de faire le plein de cette petite baie ultra-vitaminée, qui contient notamment une concentration remarquable de substances flavonoïdes, connues pour leur action anti-oxydante (lutte contre le vieillissement cellulaire).Consommer la myrtille crue est évidemment idéal pour bénéficier pleinement de ses nutriments. Mais, une fois cuite, ce petit...