En bonne alsacienne que je suis, je consomme de la choucroute tout au long de l'année. Pour ceux qui suivent ce blog, vous savez déjà que je ne parle pas du plat emblématique de la gastronomie alsacienne avec sa cohorte de viandes et charcuteries mais du précieux légume lacto-fermenté qui a donné son nom à cette fameuse spécialité...

L'hiver est la saison des nourritures réconfortantes par excellence, donc des plats plutôt roboratifs et servis bien chauds. C'est le temps des mijotés, soupes, ragoûts, potées, fondues, raclettes et gratins bien plus que celui des salades, ceviche, carpaccios, tartares et sashimis. Pour autant, pas moyen pour moi de faire totalement l'impasse sur le cru ! D'où cette recette de tartare de truite et mangue au coeur de l'hiver...

Ceux qui suivent un peu ce blog ne sont pas sans l'ignorer, je suis complètement tarte ! J'adore toutes les tartes mais j'ai un faible particulier (qui vire presque à l'obsession) pour la tarte au fromage blanc. Depuis quelques temps, je m'amuse à la décliner en variantes toutes plus gourmandes les unes que les autres. Tout a commencé le 27 mai 2017 quand hésitant longuement entre une tarte à la rhubarbe et une tarte au fromage blanc, j'ai finir par choisir...

Je vous ai déjà vanté mille et une fois, sur ce blog, les vertus de la choucroute crue qui contient une foule nutriments excellents pour la santé. J'ai pris l'habitude de consommer ce super-aliment le plus souvent en salade. Mais, je me suis aussi amusée à en faire de jolis et délicieux amuse-bouches sous la forme de makis. Ma première tentative fut à base de saumon fumé.  [one_half padding="0 2px 0 0"][/one_half][one_half_last padding="0 0 0 2px"][/one_half_last] Et aujourd'hui, je vous propose de réaliser des makis au canard séché ou fumé. J'ai mis au point cette recette pour ma première chronique culinaire que j'ai décidé...

C'est la pleine saison des asperges et des rhubarbes en Alsace. J'adore ces deux tiges et j'avais envie de les acoquiner depuis un moment. Je n'avais jamais cuisiné la rhubarbe pour en faire l'actrice d'un plat salé mais j'étais assez convaincue qu'elle serait à la hauteur ce rôle inédit. Je me suis donc lancée dans un scénario original, invitant l'asperge à lui donner la réplique et le délicieux magret de canard fumé de la fameuse maison alsacienne Feyel  à venir sceller l'union du couple printanier. Quelques indispensables seconds rôles ont aussi été distribués, pour apporter peps et relief à cette production culinaire ! Un coup d'essai...

A l'arrivée des beaux jours, notre estomac nous réclame des nourritures plus légères et colorées. Le printemps s'installe aussi dans nos assiettes, moment idéal pour faire le plein de vitamines et nutriments qui boostent l'énergie et le moral ! Depuis quelques temps, je suis devenue une adepte de la choucroute crue, vénérée par les diététiciens et nutritionnistes. Ce super-aliment, qui doit ses propriétés au process de lacto-fermentation qui permet de transformer le chou en choucroute est un véritable trésor nutritionnel.  La choucroute crue regorge de vitamine C, B et E, d'enzymes, de minéraux, de probiotiques, d'agents anti-inflammatoires et d'anti-oxydants. Autrement dit, la choucroute crue est...

La Saint-Valentin approche et à Strasbourg, la fête des amoureux ne se cantonne pas au 14 février mais s'étend sur 10 jours avec l'opération "Strasbourg, mon amour". Depuis quelques années, la ville propose en effet toutes sortes d'animations pour allumer ou raviver les feux de la passion : spectacles, concerts, sorties gourmandes, expositions, cinéma, soirées dansantes, shooting photo, visites guidées etc...

Plus je cuisine et plus je me retrouve avec des restes ou des produits en fin de vie qu'il me faut recycler afin d'éviter le gaspillage. Il m'arrive aussi de sur-estimer la capacité des estomacs de mes convives et notamment de sur-évaluer la quantité de pain nécessaire pour la soirée. C'est ainsi que je me suis retrouvée récemment avec 500g de baguettes dures comme du béton à écouler. Hors de question de balancer tout ce pain rassis à la poubelle ! J'ai une sainte horreur du gaspillage alimentaire. Et quand il m'arrive de jeter de la nourriture, ma conscience me tourmente douloureusement....

Après une bûche très classique et bien de chez nous façon Forêt Noire pour Noël, j'avais envie d'une bûche plus exotique pour Nouvel an. Mais bien-sûr sans déroger à mon habitude de vous proposer sur ce blog des recettes pensées pour valoriser les produits du terroir alsacien. Heureusement, notre région est une source d'inspiration inépuisable ! Et parfois même inattendue ! Saviez-vous qu'il existe plusieurs plantations de safran en Alsace ? A ma connaissance, quatre producteurs, Le safran du Château, le Safran du vignoble, le safran du Loess et Safran d'Alsace  se sont passionnés pour ce pistil exigeant et ses promesses d'arômes envoûtants. Si le...