Si vous êtes en quête d'une recette ultra-facile et hyper rapide, ne bougez plus ! Vous êtes pile au bon endroit !  Ce gratin de chou-fleur au munster mériterait de faire partie d'une rubrique recettes de flemmarde, si j'en avais créé une. Tiens, je devrais peut-être en créer une d'ailleurs !Il y a des jours où l'on n'a pas, mais vraiment pas envie de se fouler en cuisine. Et pas plus envie de cogiter des heures pour trouver la recette vite fait bien fait qui mettra fin aux affres de nos angoisses culinaires. Avec le confinement et la multitude de...

J'ai eu la chance de trouver des pleurotes d'Alsace lors de mes dernières courses. Et comme j'avais très envie d'une bonne flammekueche depuis quelques jours, je n'ai pas réfléchi bien longtemps à la manière de les accommoder. Je les ai justes fait poêler quelques minutes avec de l'ail. Puis je les ai réparties sur mon fonds habituel composé d'une pâte à pain très finement abaissée et recouverte d'un mélange de crème et de fromage blanc. Quelques lamelles d'oignons blancs. And last but not least, des tranches de munster au lait cru pour couronner le tout. 15 minutes au four à...

J'ai froid, j'ai faim, je veux du gratin ! Et rien de tel qu'un bon gratin de pâtes pour se réchauffer les papilles au coeur de l'hiver ! Celui que je vous propose aujourd'hui, réalisé avec les spätzle de la gamme des pâtes à l'ancienne de la marque alsacienne Valfleuri répond pleinement aux critères du genre. Il est rassasiant, goûteux, généreux en crème et en fromage. Bref, c'est le plat réconfortant par excellence à mettre au milieu de la table et à partager après une longue journée au bureau ou quelques heures au grand air ![one_half padding="0 1px 0 0"][/one_half][one_half_last...

Des crêpes alsaciennes façon tortilla mexicaine ? En voilà une drôle d'idée. Mais, c'est une drôle d'idée qui s'explique. Le métissage est profondément inscrit dans mes gènes. Je suis le fruit d'un mélange, de la rencontre de deux êtres nés dans deux pays différents. J'ai passé mon enfance dans le bain de deux cultures, chacune tissée de son propre langage, de son histoire, de ses croyances, de ses us et coutumes...

Dans la série des empanadas à la choucroute, il y a déjà eu sur le blog une version aux épices et au tofu, une autre à la truite fumée, raifort et aneth.  Il y a aussi dans mon livre L'Alsace enchantée une recette avec des knacks. Et voici aujourd'hui une variante mariant délicieusement choucroute et munster. J'aime l'idée de ces petits chaussons que l'on peut garnir au gré des saisons, des envies et surtout du contenu du réfrigérateur. Un munster qui commence à devenir trop coulant (et odorant), un reste de choucroute cuite, un peu de lard paysan...

Ce matin, j'ai laissé partir un petit chaperon rouge sautillant et un Kylo Ren en rogne d'avoir perdu sa cape. C'est Mardi gras et à l'école, les enfants se sont volatilisés pour laisser place à des super héros, des chevaliers, des pirates, des princesses, fées et autres fantastiques personnages. Auront-il des beignets à la cantine ? Peut-être...

Une fois n'est pas coutume, je ne m'étalerai pas pour introduire cette recette ultra-simple. Pas besoin d'en faire des tartines ! Ce serait le comble d'ailleurs pour des croque-Monsieur. Qu'en dire d'ailleurs si ce n'est que cette recette est idéale pour les jours de flemme ou de speed ! Quand je n'ai pas le temps, aucune envie de me mettre aux fourneaux ou quand je suis en panne d'idée (et oui ça arrive même aux blogueuses culinaires !), je me tourne vers l'option croque-monsieur. L'avantage, c'est qu'on peut y mettre ce qu'on veut et en profiter pour y écouler des restes (là c'est du munster...

Le cordon bleu, tout le monde connaît mais on a plutôt tendance à le déguster au restaurant ou à l'acheter tout prêt. Pourtant, c'est très facile à faire et les enfants l'adorent. Bon, je vous l'accorde, ce n'est pas un plat irréprochable du point de vue diététique. Entre le fromage et la panure dorée à l'huile, le cordon bleu a même de quoi faire fuir les traqueurs de gras et les stakhanovistes du light ! Mais, c'est tellement bon, qu'on peut bien se faire plaisir de temps en temps, non ? Et puis, la recette présente l'avantage de recycler des restes de pain...