Recette de crêpe alsacienne (eierkueche) façon tortilla mexicaine

Eierkueche (crêpes alsaciennes) façon tortilla mexicaine

Des crêpes alsaciennes façon tortilla mexicaine ? En voilà une drôle d’idée. Mais, c’est une drôle d’idée qui s’explique.
Le métissage est profondément inscrit dans mes gènes. Je suis le fruit d’un mélange, de la rencontre de deux êtres nés dans deux pays différents. J’ai passé mon enfance dans le bain de deux cultures, chacune tissée de son propre langage, de son histoire, de ses croyances, de ses us et coutumes… Longtemps, je n’ai pas su définir auquel de ces deux mondes j’appartenais. Je ne me sentais ni vraiment française, ni vraiment marocaine, mais j’étais assurément les deux à la fois. Un malabar bi-goût dont les deux couleurs sont indissociables. Au fil du temps, cette difficulté à mettre une étiquette claire et irrévocable sur la nature de mon identité est presque devenue de nature à définir qui j’étais. Je me vivais comme une éternelle déracinée, un électron libre de toute appartenance sociale, raciale ou religieuse. J’étais de nulle part et partout à la fois. Total flou artistique.

Et puis, mon âme déboussolée a fini par s’arrimer à l’Alsace. J’y ai trouvé un port d’attache, une terre d’asile susceptible de devenir mienne.  Un véritable chez moi. Aujourd’hui, je me sens profondément alsacienne. Néanmoins une Alsacienne de nulle part et partout à la fois. Mon monde a toujours été et sera probablement toujours sans frontière. D’où, sans nul doute, mon irréductible manie de mélanger les genres en cuisine. C’est plus fort que moi, plus qu’une seconde nature.  Ma nature tout court.

Recette de crêpes alsaciennes façon tortilla mexicaine

Aussi, quand le Musée alsacien m’a sollicitée pour imaginer des recettes métissées dans le cadre de son expo Babelstùb (encore visible jusqu’au 12 août), je me suis forcément sentie dans mon élément. Il s’agissait pour moi d’imaginer le pendant alsacien de recettes du monde fournies les membres du Conseil des Résidents de Strasbourg. Parmi elles, les tortillas, sortes de galettes à base de à base de farine de maïs (ou de blé dans certaines régions) consommée quotidiennement au Mexique et en Amérique centrale. J’ai d’emblée pensé aux crêpes alsaciennes, ou eierkueche. Couramment dégustées natures en compagnie d’une salade verte, ces crêpes épaisses, riches en oeufs, sont garnies selon les usages propres à chaque famille : crème et lardons, béchamel et jambon, sauce tomate et fromage etc… Pour ma recette de crêpes alsaciennes inspirées de la tortilla, j’ai remplacé la farine de blé par de la farine de maïs. Et les accompagnements usuels au Mexique ont été repensés afin d’y inclure des ingrédients typiques de notre terroir alsacien. Un délice simple et gourmand idéal pour le partage d’un repas convivial en famille ou entre amis ! Dépaysement garanti !

Recette de crêpes alsaciennes (eierkueche) façon tortilla en 3 façons

Eierkueche façon tortilla mexicaine en 3 façons

30 minutes de préparation – 15 mn de cuisson - Pour 4/5 personnes
Type de plat Main Course
Cuisine French
Keyword eierkueche, guacamole, munster, raifort, sauce pico de gallo, tortilla
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Portions 4 personnes
Auteur Leïla Martin

Ingrédients

Pour les Eierkueche (crêpes alsciennes)

  • 600 g de farine de maïs
  • 300 ml d’eau
  • 300 ml de lait
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel

Pour les Eierckueche façon quesados avec du munster

  • 200 g de munster

Pour les Eierkuche à la sauce pico de gallo et au munster blanc

  • 3 to mates coupées en petits dés
  • 1 oignon coupé très fin
  • 4 branches de coriandre fraîche hachée
  • 1 poivron vert coupé en petites lamelles
  • Le jus d’un ou 2 citrons verts 4 à 5 c. à soupe
  • 200 g de munster blanc coupé en dés
  • Sel et poivre

Pour les eierkuche façon guacamole alsacien au raifort et truite fumée d’Alsace

  • 3 avocats bien mûrs
  • 1 oignon coupé en très fines lamelles
  • 10 branches d’aneth frais
  • 2 citrons verts
  • 2 c à c de raifort
  • sel poivre
  • 200 g de truite fumée d’Alsace

Instructions

Préparation des eierkueche

  1. Versez la farine dans un cul de poule, creusez-y un puits. Ajoutez une pincée de sel. Versez les œufs battus en omelette avec l’eau et le lait. Délayez au fouet vivement.
  2. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle. Versez-y une louche de pâte et faites cuire des deux côtés. Réitérez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Pensez à bien mélanger la pâte avant de la prélever à la louche, car la farine de maïs a tendance à retomber dans le fond du cul de poule.

Préparation des eierkueche façon tortilla au munster

  1. Placez une crêpe cuite dans une poêle. Une fois qu’elle est bien chaude, parsemez-y du munster coupé en morceau. Repliez la crêpe sur elle-même et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu. Dégustez de suite, avec une salade par exemple.

Préparation des eierkueche à la sauce pico de gallo et au munster blanc

  1. Mélangez tous les ingrédients, assaisonnez (sel, poivre). Versez une à deux c à soupe de sauce sur la crêpe, parsemez de munster blanc. Et dégustez de suite.

Préparation des eierkuche façon guacamole alsacien (au raiforet truite fumée d’Alsace

  1. Epluchez les avocats et écrasez les avec une fourchette. Ajoutez les oignons, le citron vert, le raifort, l’aneth ciselé. Assaisonnez (sel, poivre). La purée d‘avocat noircit vite (c’est la raison pour laquelle on ajoute du citron, en plus du goût). Il est donc préférable de préparer ce guacamole au dernier moment.
  2. Garnissez votre crêpe de ce guacamole et parsemez de lanières de truite fumée.

Vous êtes curieux des autres recettes présentées dans le cadre de l’expo Babelstùb au Musée alsacien de Strasbourg ? Je vous invite à découvrir :
Le baeckoeffe façon Seco di Carne
les aubergines à la parmigiana avec de la mozzarella alsacienne
les Griesknepfle façon Kuymak azéri
les fleischkiechle à l’orientale

 

1 Comment
  • Farine d'étoiles
    Posted at 21:28h, 24 juillet Répondre

    Très chouette cette recette ! J’en fais souvent, à customiser selon le moment, c’est ça qui est super !
    C’est rigolo, moi, je suis alsacienne, mais je n’y vis plus depuis pas mal d’années, et pourtant, cela reste ma terre d’ancrage, celle à laquelle je me sens appartenir, la gastronomie à s’approprier (ce que je fais beaucoup dans ma cuisine du quotidien, en mode végétal avant tout), les paysages, les traditions, les savoirs-faire, les gens, j’adore l’Alsace !
    Bonne soirée à toi !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.