Bredele salés aux noix et au Comté

Cet été, j’ai découvert un livre du fameux pâtissier strasbourgeois Thierry Mulhaupt qui m’a d’emblée tapé dans l’oeil ! Ce virtuose des douceurs sucrées a eu l’idée très ingénieuse de revisiter nos traditionnels biscuits de Noël alsaciens. Il propose dans son livre d’exquis bredele salés, qui ressemblent trait pour trait aux versions sucrées. Des recettes qui ont forcément émoustillé mes papilles et m’ont donné envie d’imaginer mes propres associations de saveurs !
Après les spirales au pesto rosso et au munster blanc et celles au roquefort et quetsches de cet été, je vous propose aujourd’hui de délicieux sablés apéritifs au Comté et aux noix. Ces bredele salés feront fureur auprès de vos invités pendant la période de l’Avent mais rien ne vous empêche d’adopter la recette pour accompagner vos apéritifs le restant de l’année. Croustillantes et riches en goût, ces bouchées offrent assurément une alternative de choix aux biscuits industriels. Et méfiez-vous, ce n’est pas parce qu’ils sont salés qu’ils sont moins addictifs ! Un bredele en appelle forcément un autre ! Qu’il soit sucré ou salé…

recette de bredele salés (biscuits apéritifs) aux noix et au comté

Bredele salés au Comté et aux noix

  • 180 g de farine
  • 110 g de beurre
  • 1/2 c. à café de sel
  • 50 g de poudre de noix
  • 150 g de Comté râpé et haché
  • 1 jaune d’oeuf
  • 20 g d’huile de noix

Pour la dorure et la finition

  • 1 oeuf battu en omelette
  • cerneaux de noix
  1. Mélangez la farine, la poudre de noix et le sel. Sablez avec le beurre tempéré coupé en petits morceaux. Ajoutez le Comté, l’huile de noix et le jaune d’oeuf. Mélangez de manière à former une boule homogène mais sans trop pétrir la pâte. Aplatissez-la légèrement, emballez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer au frais pendant une heure
  2. Etalez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 2 mm environ. Découpez des formes à l’emporte-pièce de votre choix. Rassemblez les chutes pour former à nouveau une boule de pâte. Etalez à nouveau et découpez des formes. Et ainsi de suite jusqu’à épuisement de la pâte.
  3. Placez les formes sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Appliquez la dorure au pinceau. Enfin, déposez un cerneau de noix sur chaque biscuit. Enfournez pour 20 minutes de cuisson à 160°C.
  4. Laissez refroidir sur une grille et stockez vos bredele salés dans une boîte métallique.

Ces bredele se conservent sans problème plusieurs jours (voire semaines s’ils tiennent sans être dévorés) dans une boîte en fer.
N’hésitez pas à en préparer en plus grande quantité pour pouvoir les congeler et en disposer à votre convenance. Ils décongèlent très rapidement. Vous pouvez au besoin les passer au four 2 minutes pour leur redonner tout leur croustillant.

13 réflexions sur “Bredele salés aux noix et au Comté”

  1. Bonjour,
    Merci pour vos merveilleuses recettes.
    Petite question, est-il possible de congeler la pâte crue et de la faire cuire congelée ?
    Cdt,
    Sophie

    1. Bonjour Sophie, aucun souci pour congeler la pâte crue et la décongeler ensuite pour l’abaisser et détailler ensuite les formes. Ou vous pouvez aussi congeler vos formes sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé et les passer au four encore congelées. Dans ce cas, il faudra probablement allonger le temps de cuisson. Mais à moins d’avoir une cellule de refroidissement, cela risque d’être un peu fastidieux. Mais dans tous les cas, je pense que c’est jouable !

  2. Bonjour Leila,
    Trop envie des les tenter pour mon prochain repas!
    Les quantités sont pour combien de De Bredele?
    Merci!
    Marjorie

  3. J’ai bien suivi votre recette mais il faut les manger en une seule bouchée car ils sont très friables… Le g^oût est très bon.

    1. Oui, c’est vrai qu’ils sont particulièrement friables. Beaucoup plus en tout cas, que les bredele sucrés. Si vous souhaitez en refaire et qu’ils soient moins friables, vous pouvez mettre moins de gruyère (ôter un tiers par exemple). Belle journée et à bientôt

  4. Cette recette me faisait de l’oeil depuis que j’ai découvert votre blog et je l’ai réalisée hier. Un pur délice ! 🙂
    Pour faire plaisir à mes convives et prendre en compte leurs remarques, je ne garnirai plus de cernaux de noix sur le dessus (mon régime, mon régime m’a dit monsieur), mais ils ont remporté un franc succès.
    Je m’attelle maintenant aux roulés questches Roquefort.
    Merci à vous Leila !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Panier

Ne perdez pas une miette de mes prochaines recettes

Enregistrement Newsletter popup

Un magnifique livre de recettes pour vous

Livret tartes flambées – opération Pierre Schmidt

Retour en haut