Je vous propose aujourd'hui une recette de salade de choucroute crue et concombre façon Tzatziki issue de mon livre L'Alsace enchantée de Leïla Martin. Cette recette qui sort la choucroute de son registre habituel est tout indiquée pour affronter les chaleurs estivales (voire caniculaires). Sensation de fraîcheur garantie ! Véritable trésor pour la santé, la choucroute crue mérite vraiment sa place dans nos menus. Il serait dommage de la cantonner au plat roboratif devenu au fil du temps un des emblèmes de la gastronomie alsacienne. La choucroute a en effet tant de sensations gourmandes et de bénéfices à nous offrir...

Aujourd'hui, je vous propose une sélection de recettes idéales pour affronter la canicule. Quand la météo voit rouge ou orange et que l'atmosphère menace de ressembler à celle d'une étuve ou d'une cocotte minute chauffée à bloc, hors de question de mettre un baeckeoffe, un roïgebradeldi, ni même une tarte flambée au menu. La chaleur n'est pas connue pour stimuler les appétits ; nos papilles rêvent de fraîcheur et de légèreté dès lors que les températures montent en flèche ; et surtout le FOUR devient l'ennemi public numéro 1 dans nos cuisines. Hors de question d'ajouter à la chaleur ambiante....

Je ne sais pas si on peut à proprement parler d'une recette concernant la salade de roquette et fruits rouges que je vous propose aujourd'hui. C'est plutôt une idée, en passant, d'assemblage simple et gourmand pour se délecter d'un repas prêt en un clin d'oeil qui se savoure des pupilles autant que des papilles. De la roquette, des fruits rouges, du chèvre frais, un peu de basilic, quelques amandes effilées, une vinaigrette à base d'huile d'olive et de balsamique...

Les légumes d’été colorent les étals des marchés et font naître chez moi des envies de plats ensoleillés, comme cette salade roquette, tomates confites et courgettes rôties. Avec les chaleurs caniculaires des derniers jours, pas question cependant de faire turbiner le monstre à chaleur ! Ouais, le four et moi on n’est pas super copains ces derniers jours....

On n'y pense pas toujours mais le chou-fleur se mange tout aussi bien cru que cuit. Et passé au mixeur, il ressemble à s'y méprendre à de la semoule. C'est donc le légume parfait pour se régaler d'un taboulé tout en fraîcheur qui conviendra tout particulièrement à celles et ceux qui mangent sans gluten ou surveillent leurs apports glucidiques.  Je n'ai pas résisté à la tentation d'agrémenter ce taboulé de chou-fleur, de quelques asperges crues, histoire de profiter pleinement de la saveur et des vertus de cette merveilleuse tige à laquelle je devrai me résoudre à faire mes adieux d'ici...