unesalade de harengs aux deux pommes

Salade alsacienne de harengs aux deux pommes

La tradition culinaire d’une région est le fruit de son sol, de son climat mais aussi de son histoire, des coutumes qui lui sont propres comme de tous les apports nés des échanges avec d’autres régions ou d’autres pays. Les frontières ne sont pas opaques et de nombreux produits et spécialités sont amenés à voyager au fil du temps, finissant par s’implanter ici et là, plus ou moins réinventés en fonction des habitudes locales. Il arrive ainsi que la paternité de certaines spécialités culinaires soit revendiquée par plusieurs régions (souvent limitrophes)… ce qui donne d’ailleurs parfois lieu à des querelles entre natifs de l’une ou l’autre, chacun prêchant pour sa propre paroisse. Sur les réseaux sociaux notamment, la guerre peut vite être déclarée. Gare à celui ou celle qui ose poster la recette d’une spécialité dite de sa région ! Il y a de fortes chances pour qu’il se prenne un retour de manivelle d’un voisin convaincu d’être victime d’une honteuse spoliation. Là, j’ai envie de dire, calmons-nous, il ne s’agit que de nourriture. Vraiment pas de quoi en faire un drame… Voilà, j’ai réussi à caser mon petit coup de gueule !
Bon, j’en reviens à la recette d’aujourd’hui et vous verrez qu’il y a un lien. Peut-être serez-vous tenté(e) d’objecter que le hareng n’a rien d’alsacien ! Et quelque part vous aurez raison. Pourtant, introduit dans notre région il y a deux siècles grâce au développement des échanges entre le Rhin et la Mer du Nord via la navigation fluviale, ce poisson très riche en oméga 3 a fini par intégrer le patrimoine culinaire alsacien. On le consomme généralement mariné dans un mélange de crème, vinaigre et condiments et servi sur un lit de pommes de terre vapeur tièdes. Je me suis inspirée de cette recette traditionnelle pour réaliser cette verrine agrémentée de pomme granny qui apporte une note de fraîcheur et de peps très agréable, idéale à déguster au moment de l’apéro !

salade de harengs aux deux pommes

Pour 6 verrines

  • 1 oignon rouge
  • 1 pomme granny smith
  • 4  pommes de terre de taille moyenne
  • 3 harengs marinés coupés en morceau
  • 1 à 2 c à s de crème fraîche épaisse
  • 2 c à s de vinaigre blanc
  • ½   c à s de raifort
  • sel
  • poivre
  • Une dizaine de brins de ciboulette

Faites cuire pendant 30 minutes environ les pommes de terre en robe des champs en démarrant la cuisson dans une eau froide salée. Elles sont cuites quand on y entre facilement une lame de couteau. Rincez-les à l’eau froide. Laissez-les refroidir et réservez.

Emincez l’oignon rouge. Epluchez les pommes de terre et coupez les petits cubes. Détaillez également la pomme en petits cubes (sans l’éplucher). Détaillez les harengs en petits morceaux. Mettez le tout dans un saladier. Ajoutez la crème, le raifort, le vinaigre, le sel et le poivre. Mélangez. Ciselez la ciboulette. Versez-en la moitié dans le saladier et mélangez. Dressez la salade dans des verrines. Décorez avec en parsemant le reste de ciboulette sur le dessus de chaque verrine. Conservez au frais jusqu’au moment de servir.

1 Comment
  • Maartina
    Posted at 14:50h, 21 avril Répondre

    Excellente recette, très simple à réaliser

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.