Mamie Faty vous présente sa choucroute royale mijotée au vin blanc d'Alsace

La choucroute garnie (royale) de mamie Faty

Quand Pokaa, le blog Strasbourgeois au ton désinvolte et décalé, annonce “-11°C dans ton slip” pour la journée, j’ai une envie soudaine de calories, de gras, de nourriture réconfortante. Je rêve d’un plat rustique qui tient au corps et réchauffe les papilles. Et en bonne Alsacienne que je suis, c’est une choucroute garnie bien roborative qui squatte maintenant mon esprit ! Mais pas n’importe laquelle. Je rêve de la meilleure choucroute du monde, du cosmos, de la galaxie, de l’univers. Je rêve de la choucroute de Mamie Faty (alias Mamie Couscous).

Mamie Faty vous présente sa délicieuse choucroute cuite au vin blanc d'Alsace

Mamie Faty, c’est ma maman. Elle est fine cuisinière et en toute objectivité, je n’ai jamais mangé meilleure choucroute garnie que la sienne. Elle sait sublimer le chou fermenté comme personne. Et pour moi, c’est la base d’une bonne choucroute garnie. Le chou doit être bien fondant, parfaitement assaisonné et conserver la petite pointe d’acidité qui titille agréablement les papilles sans être aigre pour autant. Ensuite, il y a bien-sûr le choix des garnitures. Une bonne choucroute est forcément généreuse, bien garnie, avec une belle variété de viandes de porc et de saucisses, dont quelques incontournables : les knacks bien-sûr, le lard fumé, le jarret et la palette. Le petit plus de Mamie Faty (dont l’idée lui a peut-être été soufflée par mon Franc-Comtois de papa) : ajouter de la saucisse de Morteau. Un pur délice !

Maintenant place à la recette. Merci maman pour le partage ! J’aime ta choucroute garnie, c’est dit.
J’aime ton couscous aussi (Le meilleur de tout l’univers lui aussi). J’aime toutes les calories que tu produis. Mais si je fais taire mon estomac et mes papilles, c’est mon coeur qui parlera et te dira : je t’aime toi, ma petite maman chérie.

Mamie Faty vous présente sa choucroute royale mijotée au vin blanc d'Alsace

La choucroute royale de mamie Faty pour 8 à 10 personnes

  • 2 kg de choucroute crue
  • 800 g de lard fumé
  • 1 jarret de porc
  • 700 g de palette de porc fumée
  • 700 g de kassler coupé
  • 4 saucisses de Morteau
  • 8 knacks
  • 12 pommes de terre de taille moyenne
  • 1 c. à soupe de baies de genièvre
  • 1 oignon piqué avec 5 clou de girofle
  • 30 g de saindoux
  • poivre
  • 1 bouteille de vin d’Alsace (Sylvaner ou Riesling)

Mettez la choucroute dans une passoire et rincez-la à l’eau froide. Egouttez-la puis faites-la blanchir dans de l’eau bouillante pendant 30 minutes. Egouttez-la.

Préparez un oignon piqué de 5 clous de girofle. Réservez.

Détaillez une partie du lard (environ 150 g) en petits dés et le reste en tranches assez épaisses (0,8 cm d’épaisseur environ). Réservez.

Piquez les saucisses de Morteau avec une aiguille fine pour éviter qu’elles éclatent à la cuisson. Réservez.

Coupez le Kassler en tranches assez épaisses (1cm) et réservez.

Dans une grande cocotte en fonte, faites fondre le saindoux. Hors du feu, ajoutez les lardons dans le fond de la cocotte puis une couche de choucroute.

Au-dessus de la couche de choucroute,  disposez : l’oignon piqué de clous de girofle, quelques tranches de lard et quelques baies de genièvre. Poivrez légèrement.

Ajoutez une autre couche de choucroute et déposez dessus : la palette au milieu, deux tranches de lard de part et d’autre, quelques baies de genièvre, un peu de poivre.

Alternez à nouveau une couche de choucroute avec une couche de viande, en posant cette fois les tranches de kassler sur le chou,  2 tranches de lard, quelques baies de genièvre, un peu de poivre.

Répartissez à nouveau une couche de choucroute sur la viande et disposez au-dessus : le jarret au milieu , 2 tranches de lard de part et d’autre, quelques baies de genièvre, un peu de poivre.

Recouvrez de choucroute et posez les saucisses de Morteau tout en haut, sans oublier les baies de genièvre et la pincée de poivre. S’il vous reste de la choucroute et du lard, vous pouvez les ajouter au-dessus.

Arrosez avec une bouteille de vin blanc sec d’Alsace, Riesling ou Sylvaner. Fermez la cocotte.
Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que la cocotte soit bien chaude puis à feu doux pendant 1h. Ajoutez les pommes de terre pelées. Poursuivez la cuisson pendant 1h à 1h 30. Votre choucroute est prête quand les viandes sont bien cuites.

Quelques minutes avant de servir la choucroute, faites pocher les knacks 2 minutes dans de l’eau frémissante.

Dressez la choucroute en dôme dans un plat, disposez harmonieusement les viandes tranchées, les saucisses et les pommes de terre. Servez très chaud (avec un bon Riesling) !

Bon appétit !

17 Comments
  • foodstyling
    Posted at 11:59h, 06 janvier Répondre

    Belle choucroute ! je garde la recette pour le prochain coup de froid.

  • Viviane
    Posted at 11:13h, 07 janvier Répondre

    J’adOre la choucroute et toute la bonne charcuterie qui en font un régal… et je regrette de ne pas connaître celle préparée par mamie Faty…
    Consolation : je peux toujours me mettre en cuisine avec sa recette 😉

  • bodet
    Posted at 15:16h, 08 janvier Répondre

    mais cela me semble très bon ….
    ai parfois vu ce plat accompagné aussi de Lewerknepfle et c’est fameux !

    • Leïla Martin
      Posted at 15:19h, 08 janvier Répondre

      Oui, c’est vrai qu’on peut aussi intégrer des Lewerknepfle dans la choucroute et c’est excellent. Ma maman ne maîtrise pas la recette, mais par contre ma belle-maman (alias mamie Choucroute) en est experte. Je songe d’ailleurs à lui demander la recette pour le blog.

    • dissard
      Posted at 11:53h, 10 janvier Répondre

      On sert généralement les Léwerknepfles le lendemain pour accompagner le reste de choucroute.

  • Céline
    Posted at 07:11h, 31 octobre Répondre

    Du coup pendant la cuisson on ne mélange pas si j’ai bien compris ?

    • Leila
      Posted at 09:59h, 31 octobre Répondre

      Bonjour Céline, oui c’est bien ça on ne mélange pas. Belle journée et à bientôt

  • Marc
    Posted at 11:45h, 04 novembre Répondre

    Bonjour

    Et qu’est ce que c’est que les Léwerknepfles ?
    Je ne voudrais pas mourir idiot 🙂

    • Leila
      Posted at 12:02h, 04 novembre Répondre

      Bonjour, oui c’est vrai la signification est loin de tomber sous le sens pour qui ne vit pas en Alsace ! Les Lewerknepfle sont des quenelles de foie. Belle journée et à bientôt

  • patricia Auschitzky
    Posted at 17:59h, 15 novembre Répondre

    je vais la faire demain mais mon charcutier me dit que je dois faire cuire dans un bouillon a part le jarret de porc !!!! c’est la 1ere fois que je fait une choucroute de A a Z mais le jarret il est frais, salé ou fumé ? merci de votre aide ….Pat

    • Leila
      Posted at 07:10h, 16 novembre Répondre

      Bonjour Patricia, c’est un jarret salé. J’espère que votre première choucroute sera une fière réussite !
      A bientôt

  • patricia Auschitzky
    Posted at 09:33h, 16 novembre Répondre

    le charcutier m’a dit “vous mettez pas la rate au court bouillon” mais c’est une vrai panique….. enfin j’ai acheté les 2 frais et salé mais le salé faut il le cuire a part comme me l’a dit l’homme de ” l’ art” de ce pas je part blanchir la choucroute a + et merci de votre réponse Pat

  • Scharlène
    Posted at 15:37h, 06 février Répondre

    Deuxième fois que je réalise cette recette qui, en plus d’être excellente, est simplissime ! Je n’ai pas mis de poivre, afin que mon enfant de 2 ans puisse en manger ! Un regal !

  • Michel Zorzi
    Posted at 10:02h, 01 octobre Répondre

    une précision ,si vous avez fermenter les choux vous même,ne pas rincer ni blanchir car vous perdez une grosse partie des bienfaits de la choucroute pour ma part ma choucroute je la mange crue en salade,après il faut supporter l’acidité j’en conviens,mais la choucroute est une source de santé mais l’industrielle bien sur

  • Alberto Gersman
    Posted at 23:49h, 17 février Répondre

    Comí chucrut garnie en Estrasburgo, en un restaurante frente a la catedral.
    Había que bajar unas escaleras y se llegaba a un salón enorme que parecía del medioevo.
    Luego me trajeron una fuente enorme de Vhucrut Garnie con todo lo que esta cocinera pone en su receta. Fue una delicia inolvidable.

  • Christopher
    Posted at 06:52h, 07 septembre Répondre

    Bonjour,

    J’ai vu sur différentes recettes qu’ils ajoutaient de l’eau jusqu’à hauteur avec le Riesling… Qu’en pensez-vous ? Le fait de cuire la choucroute qu’avec le Riesling ne risque pas qu’elle crame au fur et à mesure de la cuisson ou va t-elle rejeter elle-même de l’eau ?
    Merci pour votre réponse 🙂

    • Leïla Martin
      Posted at 09:31h, 07 septembre Répondre

      Bonjour, personnellement je préfère nettement la choucroute cuite ainsi, elle devient fondante et a plus de goût.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.