recette de crêpes alsaciennes aux pommes (Apfel Eierkuche)

Crêpes alsaciennes aux pommes (Apfel Eierküche)

La tradition culinaire alsacienne est décidément très caractéristique ! Si un seul maître-mot pouvait se rattacher à toutes les spécialités gourmandes de notre belle région, j’opterais sans hésitation pour “générosité“. Et oui, en Alsace (sans vouloir alimenter les clichés), on n’a pas peur d’avoir la main lourde ni l’estomac trop petit. Les plats sont riches et les portions généreuses. Tenez les crêpes, par exemple ! En Alsace, la crêpe est tout sauf fine, plate, mince, svelte, menue, fluette, gracile, légère… Elle est épaisse, bombée, robuste, replète, dodue, corpulente… dimensionnée à l’aune de notre penchant pour les nourritures consistantes et plantureuses. Ici, agrémentée de pommes, elle conjugue à merveille délicatesse et robustesse ! Un pur régal à inclure dans votre répertoire culinaire pour varier de vos recettes habituelles de crêpes et, pourquoi pas, fêter demain la Chandeleur à l’Alsacienne ! A moins que vous n’optiez pour les Apfelkiechle, une autre recette alsacienne tout aussi succulente…

recette de crêpes alsaciennes aux pommes (Apfel Eierkuche)

Crêpes alsaciennes aux pommes (Apfel Eierküche)

Type de plat Dessert
Cuisine French
Temps de préparation 5 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps total 15 minutes
Portions 4

Ingrédients

  • 150 g de farine
  • 75 ml de lait
  • 50 ml de bière ou eau pétillante
  • 3 oeufs
  • 25 g de beurre fondu refroidi
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe de rhum
  • 2 pommes
  • 1 peu d'huile de tournesol pour la cuisson

Instructions

  1. Versez la farine dans un cul de poule. Creusez-un puits et versez-y les oeufs battus en omelette avec le lait. Ajoutez la bière ou l'eau pétillante. Mélangez au fouet jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène sans grumeaux. 

  2. Incorporez le beurre fondu refroidi, le sel, les sachets de sucre vanillé et le rhum.

  3. Epluchez les pommes. Ôtez le coeur de chacune à l'aide d'un vide-pommes. Coupez-les en 2. Puis à l'aide d'une mandoline, détaillez-des lamelles très fines que vous incorporerez à la pâte. 

  4. Faites chauffer de l'huile dans une poêle. Quand la poêle est bien chaude, essuyez l'excédent d'huile avec un essuie-tout puis versez-y une grosse louche de pâte (avec les fines lamelles de pomme). Etalez-la pour qu'elle se disperse sur toute la surface de la poêle (sans faire de trou). Laissez cuire jusqu'à ce que la surface au contact de l'air commence à se figer (environ 2 mn). Retournez la crêpe avec les mains ou en vous aidant d'une assiette (elle est trop lourde pour la faire sauter). Et poursuivez la cuisson une à deux minutes.

  5. Dégustez bien chaud !

Notes

  • Avec les proportions que je vous propose, vous réaliserez 2 crêpes épaisses. Elles sont très consistantes. Vous pouvez donc couper chacune en quatre et  2 parts par personnes en guise de dessert.  Si vous souhaitez faire de ces crêpes alsaciennes aux pommes un repas complet, n'hésitez pas à doubler les proportions. 
  • Au moment de les servir, vous pouvez y parsemer du sucre glace, un mélange de sucre et de cannelle ou même les napper d' une sauce caramel au beurre salé et les accompagner d'une boule de glace à la vanille.
11 Comments
  • Betty
    Posted at 20:05h, 01 février Répondre

    5 stars
    merci pour cette découverte, nous les eierkucha c’est en version salé, 300 g farine, 2-3 oeufs, 1/2 l lait et on mange ça avec de la salade de pdt ou haricot ou on mets ce qu’on veut et on roule. Mais je vais essayé celle aux pommes en désert. 🙂

  • Only Laurie
    Posted at 15:36h, 02 février Répondre

    Merci pour cette recette! ces crêpes ont l’air délicieuses 🙂
    Douce journée
    Laurie

    • Leila
      Posted at 15:39h, 07 février Répondre

      Merci à vous pour votre visite et votre gentil commentaire ! Très belle journée également

  • ccmel
    Posted at 15:35h, 07 février Répondre

    maintenant que j’ai quitté l’Alsace depuis des lustres, il m’arrive encore fréquemment de faire les Eierkuche version farinée et salée, bien plus digestes-à mon avis- que les omelettes habituelles.
    Ce qui me plaît sur ce blog c’est de trouver des recettes traditionnelles anciennes, améliorées mais non dénaturées. Bref, je suis fan.

    • Leila
      Posted at 15:44h, 07 février Répondre

      Merci, votre petit mot me touche beaucoup ! J’espère que ce blog me permettra de partager encore de nombreuses et belles recettes traditionnelles. Et que vous y reviendrez avec plaisir ! A tout bientôt

  • Isabelle
    Posted at 14:05h, 11 février Répondre

    5 stars
    Facile et délicieux

  • BACHMANN
    Posted at 17:01h, 27 février Répondre

    5 stars
    Ah succulente recette….merci de nous l’avoir partagé ! Une idée de plus afin de varier les goûters de mon fils qui doit suivre un régime sans sel et réduit en sucre. Du coup j’ai supprimé le sel et je n’ai pas mis de sucre. Après cuisson, il l’a parsemé de sucre stévia et de cannelle????. J’adore votre site. Merci

  • Daniel Joertz
    Posted at 15:15h, 01 février Répondre

    J’en ai l’eau à la bouche Leïla ! Merci !Je prévois cette recette pour demain ! Ma mère nous en confectionnait toujours quand j’étais gamin 🙂

    Daniel

  • Denjean Gangloff
    Posted at 10:35h, 02 février Répondre

    5 stars
    Sucré un délice et salé avec une salade .

  • Denjean Gangloff
    Posted at 10:43h, 02 février Répondre

    5 stars
    Sucré ou salé avec une salade. un délice !! Merci .

  • Alexandrine
    Posted at 19:42h, 02 février Répondre

    5 stars
    Merci pour cette super recette ! Un vrai bonheur Alsacien comme je les aime, qui nous réconcilient avec la vie dans des périodes difficiles. Un vrai câlin dans la bouche ^^

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.