Des financiers à la mirabelle

Petits financiers à la mirabelle

En Alsace, septembre est le mois des prunes, dont la durée de présence particulièrement éphémère sur les étals des marchés tend à me rendre un tantinet obsessionnelle, quelque peu mono-maniaque, voire un brin compulsive. La mirabelle et la quetsche d’Alsace s’immiscent dans toutes mes pensées culinaires et je finis par ne plus songer qu’en bichromie. Mes rêves sont bleus !  Non, ils sont jaunes ! Bleus puis jaunes, jaunes puis bleus. Ils oscillent entre doré et bleuté, passent de l’ocre au violet.

Quand ce n’est pas en rond que je tourne c’est en ovale que je cavale. La mirabelle et la quetsche se tirent la bourre dans ma tête. Après une tarte toute simple aux mirabelles et un gâteau streusel aux quetsches, revoici la plus mimi des prunes ! Au coeur de petits financiers à la mirabelle aussi exquis qu’il sont petits… Mais je n’en ai certainement pas fini avec la mirabelle, car il se dit qu’elle est en passe de se faire la belle et que son joli minois plus on ne verra avant des mois et des mois (presque un an à vrai dire). J’ai donc encore quelque projet la concernant, à concrétiser rapidement… dont un délicieux clafoutis, qui fera assurément la mirabelle à croquer toujours aussi belle   !

financiers à la mirabelle

Pour une vingtaine de petits financiers à la mirabelle
(Une recette idéale pour recycler des blancs d’oeufs non-utilisés)
  • 200g de sucre glace
  • 125 g de poudre d’amande
  • 125 g de beurre demi-sel
  • 6 blancs d’œufs à température ambiante (180g)
  • 60g de farine
  • Une dizaine de mirabelles
  • 1 c à c d’extrait de vanille liquide

Le beurre noisette

Dans une casserole, faites fondre le beurre demi-sel à feu moyen puis laissez le cuire 3 à 4 minutes sans jamais cesser de remuer au fouet et jusqu’à ce qu’il prenne une jolie couleur ambrée et une délicieuse saveur de noisette.

La pâte à financier

Mélangez les poudres (sucre, amande et farine) préalablement tamisées dans un grand saladier ou dans le bol de votre robot. Ajoutez les blancs d’œufs un à un tout en mélangeant au batteur à vitesse moyenne. Une fois que le mélange est bien homogène, ajoutez le beurre noisette fondu encore bien chaud, l’extrait de vanille et fouettez encore intimement.

La cuisson 

Versez votre pâte à financier dans une poche à douille et remplissez les alvéoles de moules en silicone – préalablement beurrés ou pas, selon la confiance que vous témoignez à vos moules ;)- aux trois quart de leur hauteur. Posez la moitié d’une mirabelle au cœur de chaque alvéole remplie de pâte. Enfournez pour 10 à 15 minutes de cuisson (en fonction de la taille des alvéoles)dans un four préchauffé à 170°C. Les financiers ne doivent pas être trop cuits mais rester bien fondants à l’intérieur. Faites-les refroidir sur une grille. Une fois refroidis, conservez-les dans une boîte hermétique à l’abri de la chaleur, de l’humidité et de la lumière. Et ne tardez pas trop à les manger car ils ont tendance à s’humidifier.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.