recette du cake alsacien

Gesundheitskuchen (gâteau de santé) ou le cake alsacien de notre enfance

Je vous propose aujourd’hui une recette d’une simplicité presque déconcertante. Des oeufs, du sucre, du beurre, de la farine, un peu de lait, l’un ou l’autre arôme de son choix… On mélange le tout … et le tour est joué. (on peut même pousser le bouchon jusqu’à laisser le mixeur s’en charger. Depuis que j’ai appris de la bouche d’un des plus grands chefs pâtissiers alsaciens, Thierry Mulhaupt himself qu’il n’y avait pas mieux pour les pâtes à cake, je ne me foule plus !).

recette du Gesindheitskuchen, gâteau de santé alsacien
recette du Gesundheiskuchen

Mais M’dame, ce n’est ni plus ni moins la recette d’un cake que vous nous proposez là, êtes-vous sans doute en train de penser ! Et vous avez parfaitement raison ! Le Gesundheitskuchen (prononcez guézoundaïtskouren) est à l’Alsace-Lorraine ce que le cake est à l’Angleterre… Un gâteau du quotidien “extremely easy” dont on peut faire varier proportions et parfums à l’infini. Il est en cela plus populaire encore dans nos contrées que le fameux kougelhopf du dimanche, qui requiert bien plus de temps de préparation, plus de rigueur et un vrai tour de main !  Chaque famille a ses petites habitudes en matière de Gesundheitshuchen : plus de lait ici, moins d’oeufs là, de la levure pour certains, alors que d’autres incorporent des  blancs en neige, on y ajoute une petite rasade de schnaps pour parfumer la pâte ou pas… L’ajout très courant d’eau de vie (kirsch, mirabelle ou autre) dans la pâte serait-il à l’origine du nom attribué à cette spécialité (gâteau de santé) ? J’avoue que je n’ai pas vraiment percé le mystère. Donc si quelqu’un pouvait m’éclairer à ce sujet, ce serait super chouette de le faire en laissant un petit commentaire en dessous de la recette.

Bon assez parlé, à vous de jouer maintenant pour réaliser votre Gesundheitskuchen idéal ! En suivant ma recette à la lettre ou en l’adaptant à votre goût comme ici en version gâteau Savane… Dans tous les cas, vous allez très certainement vous régaler. S’il y a des enfants dans votre entourage, attendez-vous à ce que votre gâteau ne fasse pas long feu ! Ils en raffolent. En tout cas, les miens se sont littéralement jetés dessus !

recette du cake alsacien

Pour un gros Gesundheitskuchen
(Dans un moule à savarin de 28cm avec puits central)
  • 4 oeufs
  • 250 g de beurre fondu refroidi
  • 230 g de sucre
  • 350 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 70g de lait
  • 1 c à c d’extrait de vanille (sinon 1 sachet de sucre vanillé)
  • zestes d’un citron

Préchauffez le four à 200°C (chaleur tournante).

Beurrez et farinez un moule à savarin.

Si vous avez un robot type Thermomix, placez tous les ingrédients dans le bol et mixez à pleine puissance pendant quelques secondes. Versez la pâte dans le moule.

Sinon avec un batteur (ou à l’huile de coude avec un fouet), fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et mousseux. Incorporez le beurre fondu. Versez la farine et la levure. Mélangez. Enfin, ajoutez le lait, les zestes de citron et l’extrait de vanille.  Mélangez au batteur jusqu’à ce que votre appareil soit bien lisse et homogène.

Enfournez pour 10 minutes de cuisson à 200°C puis baissez la température à 175°C.  (c’est l’astuce de ma maman pour obtenir un gâteau bien gonflé) Poursuivez la cuisson pendant 25 minutes environ. Pour vérifier la cuisson, plantez la lame d’un  couteau au coeur du gâteau. Si la lame ressort sèche, c’est que votre gâteau est cuit !

44 Comments
  • Do
    Posted at 10:42h, 10 mai Répondre

    Bonjour,
    Tout d’abord bravo et MERCI pour toutes ces succulentes recettes.
    Je me pose toujours la même question : chaleur tournante ou non pour les gâteaux ?
    Cordialement.

    • Leïla Martin
      Posted at 13:30h, 10 mai Répondre

      Bonjour, merci à vous pour votre adorable commentaire. Oui, je fais cuire tous mes gâteaux en chaleur tournante et c’est une telle évidence pour moi que je n’ai pas pensé à le préciser. Je vais donc remédier à cette lacune. Merci encore et à bientôt

  • hahl
    Posted at 11:59h, 10 mai Répondre

    Bonjour ces derniers temps quand je fais un marbré 10mn avant la sortie du four le gâteau retombe peut être vous pouvez m’expliquer l’erreur merci

    • Leïla Martin
      Posted at 13:27h, 10 mai Répondre

      Bonjour, quand un gâteau retombe après cuisson, c’est soit parce qu’il contient trop de levure ou pas assez d’oeufs. Si vous m’envoyez votre recette, je peux peut-être essayer de voir s’il y a un souci de proportion. Voici mon adresse mail : leila@desmetsetdesmots.com
      A bientôt

  • MarieNicole
    Posted at 17:28h, 10 mai Répondre

    Alsacienne je suis et reste, donc Gsundheitkuecha sera fait demain. Maman le faisait mais pas reçu la recette et la ou elle est mt elle ne plus me l’envoyer. J’ai pas le moule à savarin on peut mettre dans un moule rond ou allongé ? Merci d’avoir partagé cette recette. Bisous

    • Leïla Martin
      Posted at 18:27h, 10 mai Répondre

      Bonjour, oui bien-sûr vous pouvez faire ce gâteau dans un moule à cake, mais par contre dans un moule assez grand, car il y a pas mal de pâte. J’espère que ce Gesundheitskuche vous rappellera de bons souvenirs ! A tout bientôt

  • Marie-christine
    Posted at 20:09h, 10 mai Répondre

    Bonsoir, je n’ai pas de four à chaleur tournante .
    A combien je met mon four ?
    Merci.

    • Leïla Martin
      Posted at 20:35h, 10 mai Répondre

      Bonsoir,

      D’après les tableaux de correspondance que j’ai pu trouver sur le net, il faut compter 20°C de plus pour un four classique. Donc pour cette recette, 220 °C au début puis baisser à 195 °C. En espérant, que le résultat sera au rendez-vous !

  • bizieux véronique
    Posted at 09:41h, 11 mai Répondre

    Bonjour,
    Dans votre énumération au batteur, vous notez de mettre le LAIT, les zestes de citron et …le LAIT ! Quel est l’ingrédient à mettre à la place de ce deuxième lait ?
    Merci pour cette sympathique recette, souvenir d’enfance

    • Leïla Martin
      Posted at 16:44h, 11 mai Répondre

      Oups, désolée pour cette erreur et merci de me la signaler. Il manque l’extrait (ou arôme naturel) de vanille.

  • Nadia
    Posted at 14:40h, 11 mai Répondre

    Bonjour, je l’ai fais hier , super bon. Ils n’ont même pas attendu qu’il refroidisse. Par contre je l’ai parfumé au rhum. Il était magnifique, il a doublé de volume. En plus , fait avec des œufs de mes poules , il était bien jaune. Bravo pour cette recette.

    • Leïla Martin
      Posted at 16:40h, 11 mai Répondre

      Super ravie que ce gâteau ait fait des heureux ! Merci pour votre retour !

  • lili
    Posted at 15:35h, 11 mai Répondre

    super …. je crois que je vais me dépêcher de le faire, merci pour cette recette simple …. qui donne l’eau à la bouche

  • Desroches
    Posted at 06:03h, 12 mai Répondre

    Je le fait aujourd’hui je vous dirais

  • mary57
    Posted at 12:00h, 12 mai Répondre

    Bonjour! En bon voisin, on retrouve le même gâteau, appelé biscuit lorrain! j’ai donc cette recette avec les blancs battus, et un peu de ‘mirabelle’ pour les adultes.

  • Nath25000
    Posted at 15:33h, 13 mai Répondre

    simplissime et délicieux ! parfumé au limoncello. Un régal.

  • Daniel Joertz
    Posted at 06:56h, 14 mai Répondre

    Bonjour,

    Je l’ai confectionné hier.
    Une véritable réussite.
    Merci pour cette recette.

  • jouvenot
    Posted at 10:12h, 17 mai Répondre

    Bonjour,
    Combien de zestes de citron. 1 ou 2.

    • Leïla Martin
      Posted at 10:20h, 17 mai Répondre

      Bonjour, je l’ai réalisé avec les zestes d’un seul citron.

  • Fanny 67
    Posted at 15:18h, 20 mai Répondre

    Superbe résultat

  • JPF
    Posted at 15:32h, 20 mai Répondre

    Bravissimo et mercissimo !
    Recette remarquablement bien expliquée. Résultat : génial, inratable et rudement bon !
    Avec ma femme, nous avons pris une décision aussi collégiale que radicale : faire un “gesundheitskuchen” chaque dimanche !
    Grosses bises, Leïla. Nous vous adoptons !
    Jean-Paul et Claudette

    • Leïla Martin
      Posted at 10:11h, 21 mai Répondre

      Claudette et Jean-Paul, mais quel régal de lire un tel message ! Merci pour gentillesse et votre bonne humeur ! Moi aussi, je vous adopte ! A tout bientôt

  • Dehay
    Posted at 13:45h, 23 mai Répondre

    Bonjour à vous.????
    Comment procéder avec le companion si toutefois c’est possible ?
    Merciiiii et cool pour le site

    • Leïla Martin
      Posted at 20:05h, 23 mai Répondre

      Bonjour, je ne peux malheureusement pas être du meilleur conseil sur ce coup-là car je ne connais absolument pas ce robot. S’il fonctionne comme le Thermomix (bol muni d’une lame), il suffit de placer tous les ingrédients dans le bol et de mixer une dizaine de secondes à pleine puissance (jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse). J’espère que vous parviendrez d’une manière ou d’une autre à réussir ce gâteau !

  • Christine
    Posted at 08:30h, 26 mai Répondre

    Bonjour Leila merci pour cette recette que j’avais oubliée et qui me rappelle mon enfance. Je viens de le sortir du four et ma cuisine embaume .

  • Marie-France
    Posted at 20:14h, 30 mai Répondre

    Bonsoir, j’en suis à mon 2ème en 1 semaine…. Faut-il en dire plus ?
    Samedi c’était tarte stresser fraises/rhubarbes….. Toutes vos recettes sont géniales.
    Merci beaucoup.

    • Leïla Martin
      Posted at 20:40h, 30 mai Répondre

      Oh merci, je suis ravie que ces recettes vous aient plu et j’espère qu’il y en aura d’autres à l’avenir ! A tout bientôt

  • Koryn
    Posted at 15:59h, 09 août Répondre

    Un vrai délice ce gâeau ! La gourmande que je suis rajoute 125 gr de noisttes broyées et 80 gr de pépites de chocolat. Inutile de préciser que le gâteau est mangé en moins de 24 h !!! 🙂

  • Mack
    Posted at 16:52h, 11 septembre Répondre

    EXCELLENT ???? Trop bon ! Par contre j’ai dû rallonger le temps de cuisson, au bout des 25 mn sur 175° il n’etait pas encore cuit. Recette que je ferais certainement souvent ????????

  • Parmentier Marie-Eve
    Posted at 17:13h, 21 février Répondre

    Merci chère Leila pour toutes vos délicieuses recettes alsaciennes qui me rappellent mon enfance. Ma grand-mère qui m’avélevée le faisait souvent aussi, mais elle ne m’a pas confié la recette, car à l’époque je ne m’intéressais pas à la cuisine. Je le regrette, car maintenant elle n’est plus là, depuis longtemps d’ailleurs. Grâce à vous, je retrouve des recettes de mets alsaciens que j’ai plaisir à faire pour mes petits-enfants, pour leur transmettre un peu de mes racines alsaciennes, du moins sur le plan gastronomique. Je leur faire ce « gâteau de santé » dès leur retour des vacances de ski ????
    Merci pour tout ????????????????

    • Leila
      Posted at 17:37h, 21 février Répondre

      Oh merci Marie-Eve de vous intéresser à ce blog et d’y laisser un si gentil commentaire. Je suis ravie si je peux apporter ma petite pierre à l’édifice pour que les traditions culinaires de ma région se perpétuent. Vos petits-enfants sont bien chanceux d’avoir une grand-mère qui cuisine pour eux. J’espère que ce cake alsacien leur plaira ! A tout bientôt !

  • hahl
    Posted at 19:43h, 31 mars Répondre

    Je vais faire ce gateaux,juste peur qu’il me tombe en fin de cuisson

    • Leila
      Posted at 19:51h, 31 mars Répondre

      A priori, il n’y a aucune raison qu’il retombe. Je le fais régulièrement et ce n’est jamais arrivé.

  • Audrey Lipps
    Posted at 16:57h, 01 juillet Répondre

    J’ai tenté cette version pour l’anniversaire de mon fils. Il est dans le four, il sent merveilleusement bon! On verra quand il sortira s’il est aussi bon que le vôtre 🙂

    Audrey

    • Leila
      Posted at 22:39h, 01 juillet Répondre

      Oh merci Audrey pour le clin d’oeil ! J’espère que votre fils a bien profité de son anniversaire et de son gâteau. A très vite

  • schmitt
    Posted at 11:33h, 17 août Répondre

    j’adore cette recette : comme vous l’écrivez : toute simple mais oh combien savoureuse. C”est ma recette “feel good” : si je suis fatiguée, chagrinée … chafoin comme on dit en auvergne, faire ce gateau me délasse et l’odeur du gateau qui cuit en se répandant dans la maison a un effet bienfaisant. je le fais plus en hiver quand il y a moins de fruits pour faire des recettes de tartes ou de gâteaux aux fruits. Merci.

  • Veronique
    Posted at 16:49h, 11 novembre Répondre

    Bonjour je tiens à vous remercier pour cette magnifique recette très bon gâteau je viens de le faire ???

  • Gaelle Charasse
    Posted at 14:31h, 06 novembre Répondre

    Bonjour Leila et merci pour vos belles recettes , petite question : peut-on réduire la quantité de beurre ? Si oui de combien sans trop déranger le bon déroulement de la recette ? Merci

    • Leïla Martin
      Posted at 15:14h, 06 novembre Répondre

      Bonjour Gaëlle, oui bien-sûr on peut toujours mettre moins de beurre. Je vous conseille dans ce cas de remplacer la quantité de beurre que vous souhaitez enlever par la même quantité en lait ou en yaourt pour garder un maximum de moelleux et aussi pour éviter que le goût soit trop sucré. Par contre, je ne saurais pas trop vous dire combien soustraire, car après plusieurs essais pour caler ma recette, j’ai trouvé que c’était le dosage idéal. Cela peut paraître beaucoup mais il y a le double de farine préconisée dans certaines recettes. Les quantités correspondent donc à un gâteau très généreux. J’espère quoiqu’il en soit que ce gâteau vous régalera.

  • Fuchs Marie
    Posted at 07:27h, 08 novembre Répondre

    Merci pour cette recette ! Elle me rappelle tant de souvenirs ! Gâteau du samedi après midi pour le dessert du dimanche ! Ma mère nous mettait assis et nous demandait de tourner la pâte pendant 40 minutes ! Je me souviens que nous mettions de la fécule de pomme de terre . Farine ou fécule , ce gâteau est excellent !

  • Marjorie VERGNES
    Posted at 18:05h, 10 novembre Répondre

    Bonjour, le gâteau avait l’air cuit …mais à la découpe , des zones plus foncées, qui montre que la cuisson est pas top … Je ne sais pas ce que j’ai fait de mal …. Mais au goût, il est excellent !

    • Leïla Martin
      Posted at 18:42h, 10 novembre Répondre

      Bonsoir, le temps de cuisson n’était peut-être pas suffisant. Il faut savoir que d’un four à l’autre et d’un moule à un autre, la cuisson peut varier sensiblement. Donc une fois le temps de cuisson indiqué venu, il faut systématiquement vérifier en plantant la lame d’un couteau au coeur du gâteau. Si la lame est parfaitement sèche c’est que le gâteau est cuit. Sinon, il faut prolonger la cuisson. En général, je prolonge de 5 minutes et je vérifie à nouveau. Une opération à réitérer si nécessaire, jusqu’à ce que la lame ressorte parfaitement sèche.

  • albert bastian
    Posted at 12:43h, 21 juin Répondre

    Coucou c’est le gâteau de mon enfance que ma grand mère me faisait pour le petit déjeuner du collège !!! Dommage le 1er était bien monté mais il es retombé j’espère que celui qui est au four restera bien gonflé merci pour la recette

  • Marie
    Posted at 12:47h, 02 septembre Répondre

    Bonjour, un gâteau dit de santé était nommé ainsi afin que les pèlerins puissent les emporter et manger facilement pendant leur marche. Ces gâteaux pouvaient se garder sans frigo et un certain temps. Voilà, merci pour vos recettes

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les dernières actualités de notre blog.

Vous êtes bien abonné(e)