Gesundheitskuchen (cake alsacien) façon Savane

Gourmandise Pique-Nique Pour le goûter Recettes
Les enfants ont repris le chemin de l’école ce matin. Et comme à chaque rentrée, mon coeur s’est serré. Pourtant, il y a quelques jours encore, j’étais impatiente d’y être, de vivre ce jour qui sonne enfin le glas des solutions de garde et activités diverses que je me suis donné un mal fou à organiser cet été pour vivre ensuite le calvaire de devoir quasiment y traîner mes enfants de force, le sursis des chamailleries incessantes entre frère et soeur, la fin des parties de Uno, Tarot et Dooble qui se succèdent sans relâche du matin au soir. Halte aux  avalanches de « Je m’ennuie » à peine un jeu fini. Plein le dos, des heures entières à poireauter dans des hangars inhospitaliers transformés en paradis pour les enfants (et en purgatoire pour les parents). Assez des sessions au Trampoline park qui certes amusent follement les enfants, mais flinguent les rotules et démontent les vertèbres des adultes  ! Raz-la-casquette de passer mon temps à réguler l’accès aux écrans, de dire non encore et encore et d’entendre mes enfants se plaindre et s’indigner contre leur « méchante » maman ! Ouf, fini tout ça ! Enfin reprendre le cours d’une vie normale ! Sauf que ce matin,  je n’en mène pas large. Ce n’est pas anodin un jour de rentrée !  Les enfants sont solennellement, et d’un coup d’un seul, propulsés au niveau supérieur. Et là, méga claque, on se prend une année entière en pleine figure ! La rentrée précédente ne semble pourtant pas si loin. Et les rentrées vont se succéder encore et encore, jusqu’à ce que nos enfants ne soient plus des enfants, et que nous, devenus parents sur le tard, ayons davantage l’allure de grands-parents… En ce jour de rentrée, je vois ma vie qui défile, le temps qui file et glisse entre mes doigts, sans que je ne puisse rien faire pour le retenir. Je réprime un sanglot que j’étouffe derrière un large sourire. Ne rien laisser paraître pour ne pas entacher la joie d’Oscar et Salomé, tellement  fiers d’être plus grands qu’ils ne l’étaient à la rentrée dernière. Pas une larme cette année ! Oscar a rejoint le rang de sa nouvelle classe. Il cramponne avec excitation la main d’un petit camarade qu’il lâche juste le temps de me faire le bisou que je lui réclame. Quant à Salomé, c’est à peine si j’ai  le temps de lui souhaiter une bonne journée. Après, un timide  « Guten Tag » à sa nouvelle maîtresse d’Allemand, elle s’engouffre dans la classe pour retrouver sa meilleure amie. Malgré mes grands gestes et coucous de la main, pas moyen d’attirer son attention ! Je n’aurai même pas eu droit à un regard. Je me console en me disant que c’est bien mieux ainsi… Mais alors qu’hier encore, j’avais hâte de retrouver un semblant de tranquillité, je n’ai qu’une seule envie aujourd’hui : préparer leur gâteau préféré, ce Gesundheistkuchen façon Savane qu’ils me réclament si souvent et les chercher dès la cloche sonnée. On jouera au UNO et au Tarot sans répit puis je leur dirai que c’est assez pour aujourd’hui, ce qui provoquera à coup sûr des mécontentements et des cris. Salomé me dira au moins dix fois qu’elle s’ennuie. Oscar me harcèlera pour jouer avec mon téléphone et tapera du pied quand je lui dirai non. Ils se chamailleront très certainement. Et je devrai forcément jouer les flics, ce qui m’insupporte. Mais ce soir, je me délecterai de chaque instant, y compris de ceux qui habituellement m’agacent. Car, le jour où ces moments cesseront complètement, mes enfants ne seront plus des enfants ! Carpe diem ! Vivre l’instant présent… C’est la leçon que m’inculque ce jour de rentrée et dont je vais tâcher de me souvenir tout le reste de l’année, jusqu’à… la prochaine rentrée ! recette de gâteau alsacien marbré façon Savane

Gesundheitskuchen façon Savane

  • 4 oeufs
  • 250 g de beurre fondu refroidi
  • 200 g de sucre
  • 350 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 70 g de lait
  • 1 c à c d’extrait de vanille (sinon 1 sachet de sucre vanillé)
  • 1 c à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 1 c. à soupe de rhum ambré
  1. Préchauffez le four à 200°C (chaleur tournante).

  2. Beurrez et farinez un moule à savarin.

  3. Si vous avez un robot type Thermomix, placez tous les ingrédients (sauf le cacao et le rhum) dans le bol et mixez à pleine puissance pendant quelques secondes.

    Sinon avec un batteur (ou à l’huile de coude avec un fouet), fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et mousseux. Incorporez le beurre fondu. Versez la farine et la levure. Mélangez. Enfin, ajoutez le lait et l’extrait de vanille. Mélangez au batteur jusqu’à ce que votre appareil soit bien lisse et homogène.

  4. Prélevez 1 tiers de votre pâte et versez-la dans un cul de poule. Ajoutez le  cacao en poudre et le rhum. Mélangez. Versez une couche de pâte à la vanille dans le fond du moule, puis la moitié de la pâte au chocolat. Continuez à verser alternativement les 2 pâtes jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. 

  5. Enfournez pour 10 minutes de cuisson à 200°C puis baissez la température à 175°C. (c’est l’astuce de ma maman pour obtenir un gâteau bien gonflé) Poursuivez la cuisson pendant 25 minutes environ. Pour vérifier la cuisson, plantez la lame d’un couteau au coeur du gâteau. Si la lame ressort sèche, c’est que votre gâteau est cuit !

Exclusivité : mon dernier livre de recettes disponible uniquement sur commande !

Enchantez vos proches à Noël avec mon livre de douceurs à déguster en exclusivité et en avant-première (sortie en librairie prévue au printemps 2023) !

Ma dernière vidéo

Faisons connaissance

Vous souhaitez faire la promotion de votre entreprise, de votre marque ou de
votre produit, organiser un lancement ou un événement culinaire, faire le buzz sur un concept ou une actu ?

12 commentaire(s)

Leïla Martin 2022-11-05 10:11:00

Oui bien-sûr, il se conserve sans souci plusieurs jours.

Emanuelle 2022-11-05 10:07:54

Bonjour est-ce que ce gâteau peut se faire la veille ? Merci ☺️

Lena CAMPANINI 2021-09-04 16:23:13

Un très grand merci pour cette recette !! Trop trop bon !!🥰🥰🥰

Mirgo 2021-07-14 15:35:54

Verdict, la version thermomix n’a pas marché. Le gâteau est ressorti « spackig » alors que j’ai suivi à la lettre les ingrédients et la procédure. Je testerai peut être la méthode huile de coude pas là je suis dépitée par les 250g de beurre gâchés.

Mirgo 2021-07-14 11:55:58

Il faut lire « je l’enfourne » 

Mirgo 2021-07-14 11:54:32

Bonjour, je l’entourent a l’instant, préparé au thermomix mais comparé aux étapes à l’huile de coude où les œufs sont quand même bien blanchis et les ingrédients ajoutés un à un, je doute que la consistance finale soit identique au tout ensemble mixés quelques secondes 🧐🤓 Merci en tous cas pour les 2 versions.

Nissim 2020-04-01 18:57:39

Un délice

Lucie 2019-09-10 17:41:37

Testé ce jour... délicieux !

Leïla Martin 2019-09-04 19:01:16

Exact ! J'aurais dû évidemment le préciser dans la recette. J'espère que ce gâteau vous régalera !

Carole 2019-09-04 17:39:59

Je suppose que dans le point 3 si on utilise un robot genre Thermomix il faudra mettre tous les ingrédients sauf cacao et rhum. Hâte de me faire. Merci

Cros 2019-04-27 14:27:45

Merci de faire également la recette avec le thermomix Super recette

LadyMilonguera 2017-09-04 14:44:09

Il est terriblement gourmand ton cake alsacien !

Viviane 2017-09-04 13:30:24

Oooohhh oui, cela passe si vite ! Mais toutes ces rentrées scolaires vécues remplissent la boîte à souvenirs que l'on ouvre avec ravissement quand les étudiants quittent le nid (et que nous ressemblons un peu à des grand-mères ;-) Toujours est-il que le gâteau pour le retour de ce 1er jour est assuré d'être consolateur

Floriane PERINO 2017-09-04 12:01:57

J'adore ces genre de gâteau, pour mon petit déjeuner ce serait parfait !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *