recette de soupe de quetsche au pinot noir alsacien

Soupe de quetsches au pinot noir d’Alsace

Entre la blonde mirabelle et la brune quetsche, mon coeur balance. Je craque autant pour l’une que pour l’autre. Les deux prunes se volent tour à tour la vedette pour être en haut de l’affiche, faire la une de mes gourmandises. Je ne m’en plains pas mais c’est ma balance qui s’affole. Faut vraiment que j’y aille mollo sur les tartes et gâteaux.  J’arrête pas de lire des trucs sur la soupe, comme quoi c’est pas seulement bon pour les vitamines, les minéraux et tout ça, mais qu’en plus, c’est un super allié minceur ! Alors voilà, j’ai eu une idée lumineuse : faire de la soupe aux quetsches. Eh, pas quetsche la fille, hein !

Je l’ai accompagnée d’une boule de glace à la vanille. Paraît, que tout compte fait, la glace fait pas grossir. Quoi ? Vous pensez que je délire ? Pas du tout ! C’est parfaitement logique : comme le corps doit lutter contre le froid, il brûle des calories. Du coup, il faut soustraire à l’apport calorique de la crème glacée, la dépense énergétique liée à la consommation de la crème glacée… L’un dans l’autre, c’est comme si on n’avait pas du tout mangé de crème glacée. CQFD !!! Bon, j’avoue que je ne suis plus tout-à-fait sûre de mes sources. J’ai aussi lu tout le contraire, comme quoi la glace, c’est le pire ennemi de la ligne etc, etc… Pfff, on raconterait tout et n’importe quoi pour nous démonter le moral !

recette de soupe de quetsches au Pinot noir d'Alsace
recette de soupe de quetsches au Pinot noir d'Alsace

Moi je crois dur comme fer à la méthode Coué, à l’effet placebo, bref au pouvoir de l’esprit sur le corps. Si je suis absolument convaincue jusqu’à la pointe de mes synapses et jusqu’au tréfonds de mon lobe frontal en passant par mon thalamus et mon hippotalamus, que la glace ne fait pas grossir,  si j’y crois de tout mon coeur, de toute mon âme, de tout mon hémisphère droit comme de tout mon hémisphère gauche, elle ne me fera pas grossir !

Tiens, mais tout compte fait, pourquoi m’embêter à faire une soupe de quetsches alors qu’il suffirait de m’auto-convaincre que les tartes et les gâteaux aux quetsches ne font pas prendre le moindre gramme ? Mais parce que c’est exquis pardi ! Et aussi parce qu’après un repas copieux quand on a mis les petits plats dans les grands, sorti le grand jeu pour épater ses invités et qu’il n’y a plus de place pour le dessert (mais qu’on peut quand même pas tirer sa révérence sans jouer la dernière scène), il faut avouer que ça passe mieux…

recette de soupe de quetsche au pinot noir alsacien

5 de 1 vote
Imprimer

Soupe de quetsches au pinot noir d'Alsace

Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps total 20 minutes
Portions 4

Ingrédients

  • 600 g de quetsches
  • 450 ml de pinot noir d'Alsace
  • 1 c à soupe de miel de sapin
  • 30 g de sucre de cannes
  • 1 anis étoilé
  • 1 bâton de cannelle
  • les zestes d'1/4 d'orange

Instructions

  1. Lavez les quetsches et dénoyautez-les en les coupant en 2. Réservez.

  2. Versez le Pinot noir, le miel, le sucre, l'anis étoilé, le bâton de cannelle et les zestes d'orange dans une casserole. Portez à ébullition et poursuivez la cuisson pour faire réduire le liquide de moitié. 

  3. Ajoutez les quetsches et faites-les cuire à feu doux pendant 8 à 10 minutes. Surveillez bien la cuisson pour la stopper avant que les quetsches ne commencent à compoter.

  4. Laissez tiédir voire refroidir complètement selon votre préférence. Versez les quetsches dans des coupelles individuelles. Au besoin, faites encore réduire la soupe pour qu'elle devienne légèrement sirupeuse. Versez la soupe tiède sur les quetsches. Voilà, votre dessert est prêt ! 

Notes

Pour plus de gourmandise encore, servez cette soupe de quetsches avec une boule de glace à la vanille !

Vous avez la chance de ne pas affoler la balance et/ou vous êtes la plupart du temps raisonnable mais vous savez vous faire plaisir de temps en temps ? Craquez aussi pour cette authentique tarte alsacienne aux quetsches pour ce délicieux gâteau streusel aux quetsches !

7 Comments
  • Claire
    Posted at 11:00h, 08 septembre Répondre

    5 stars
    Nan mais c’est sûr, vous le faites exprès… vous voulez donc que l’on se fâche définitivement ??? Dans un post hier, je vous indique être folle des quetsches… mais je vous avais caché que je l’étais aussi du pinot noir !!!
    grâce à vous, je vais finir obèse et… alcoolique !!!! (je ne suis déjà pas loin des deux, ceci dit ;))))))))
    Je ne vous dis pas merci, hein
    enfin si, je vous le dis, redis et re redis, merci pour ces partages qui me font soit découvrir de nouveaux délices, soit remonter tous ces merveilleux souvenirs d’enfance… La cuisine est un partage… Où les frontières s’effacent… j’adore !

    • Leïla Martin
      Posted at 11:09h, 08 septembre Répondre

      Ah ah ah… On a, en plus de la gourmandise, au moins un penchant commun que je me garderai de nommer. Il y a certains vices qu’il vaut mieux assouvir dans l’anonymat 😉 ! Merci pour votre bonne humeur ! Et à très vite. (J’ai encore une recette à base de quetsches sous le coude. Je sens que vous allez encore vous indigner 😉 )

  • Viviane
    Posted at 08:52h, 09 septembre Répondre

    Alors… à moi mes grand-mères (normandes et gourmandes) ont toujours susurré que, saliver faisant grossir, il était préférable de fléchir devant la tentation pour au moins avoir le plaisir de se régaler ! hahaha !!!
    Donc je sors un Pinot de la cave et note achat de quetsches sur la liste de course du jour…

    • Leïla Martin
      Posted at 09:40h, 09 septembre Répondre

      Ah voilà le vrai bon argument imparable pour céder à la gourmandise ! Les grands-mères ont forcément raison !!! Pourvu que cette soupe de quetsches vous plaise ! Je vous souhaite un délicieux week-end !

    • Claire
      Posted at 12:59h, 11 septembre Répondre

      J’aime beaucoup la philosophie de vos grands-mères Viviane !!!

  • Marie-Thérèse
    Posted at 09:09h, 10 septembre Répondre

    5 stars
    Moi je fais la même soupe mais avec du gewurst

  • brigitte pin
    Posted at 14:35h, 04 septembre Répondre

    super recette, essayer aussi la même chose avec des mirabelles et du pinot gris et de la fêve de tonka à la place de la cannelle

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.