Into 2 Wild, Virginie et Hélène en route vers le Raid Amazones 2016

Un berawecka pour la préparation au Raid Amazones d’Hélène et Virginie

In 2 the wildUne fois n’est pas coutume, je vous propose aujourd’hui un sujet quelque peu déconnecté des préoccupations habituelles de ce blog. Pas de panique cependant si vous êtes ici pour enrichir votre bagage culinaire, il y aura bel et bien une recette à la fin de l’article.  On dit bien que toutes les routes mènent à Rome… Et chez moi, tous les sujets peuvent finir par converger vers le centre de la table. C’est souvent autour de plaisirs gustatifs partagés qu’on refait le monde, que se renforcent les liens et que naissent les projets. Et puis, tous les prétextes sont bons pour s’aventurer sur le terrain de la gourmandise ! Mais avant cela, c’est sur celui du sport, de la compétition, de l’amitié et du partage que je vous emmène aujourd’hui avec Hélène  et Virgine deux strasbourgeoises, débordantes d’énergie et de générosité. Ces collègues et amies depuis plus de 17 ans ont décidé de vivre ensemble une aventure hors du commun en participant du 12 au 20 novembre prochain au Raid Amazones, le seul raid aventure exclusivement réservé aux femmes.

Compétition et aventure en pleine nature

A elles, le grand frisson, le voyage et la découverte des superbes paysages de la Californie, destination choisie par le Raid Amazones pour sa quinzième édition !  Mais pas que… Effort physique, endurance, sueur et dépassement de soi seront immanquablement au rendez-vous de cette folle aventure. Hélène et Virginie se préparent en effet à vivre, en pleine nature, un  véritable parcours du combattant, de la combattante, avec des épreuves sportives ( notamment course, canoë kayak et VTT) chronométrées durant lesquelles elles devront donner chaque jour le meilleur d’elles-mêmes pour tenter de se démarquer parmi les 250 concurrentes.

Mais pourquoi donc se lancer un tel défi ? Je connais plus d’une fille (moi y compris) qui, quitte à s’évader à l’autre bout du monde, concentreraient plutôt leurs efforts sur la préparation méticuleuse d’un séjour d’absolue détente avec au programme saut carpé dans leurs bikinis, flexion-extension de draps de bain et levers de Mojitos sur une plage de sable blanc avec des cocotiers (et des surfeurs…) à perte de vue.

Aventurières jusqu’aux bout des ongles

Très peu pour Hélène et Virginie. Grandes sportives, les deux complices, qui s’entraînent ensemble et pratiquent notamment la course à pied et la natation plusieurs fois par semaine au moment de leur pause déjeuner, sont des aventurières jusqu’au bout des ongles. Leur credo : point de voyage sans sac à dos, point de réconfort sans effort, et point de dessein sans entrain. Elles ont en commun le goût du challenge, une faim insatiable de découverte et l’envie de croquer chaque instant de la vie à pleine dents !  Ce sont aussi et surtout des femmes de coeur, qui pourraient se contenter de vivre leur bonheur de s’être connues et reconnues en autarcie. Mais aujourd’hui, nourries d’un élan de gratitude envers la vie qui leur a donné de s’aimer comme des soeurs, elles ressentent le besoin impérieux de faire rayonner autour d’elles leur énergie positive.

Un raid qui incarne des valeurs fortes

Le Raid Amazones est une opportunité unique pour le duo, qui a baptisé son équipe In 2 the Wild, de vivre un condensé extraordinaire de tout ce qui les fait vibrer. Cette compétition incarne en effet les valeurs qui inspirent les deux femmes au quotidien : le courage, le dépassement de soi, le partage mais aussi et surtout la coopération et l’entraide. Pour que le chronomètre s’arrête et comptabilise leur temps, les équipes de deux ou trois femmes doivent en effet franchir ensemble la ligne d’arrivée. Et cette notion de solidarité va bien plus loin encore. Grâce aux montants des inscriptions encaissées, Le Raid Amazones soutient et finance chaque année des associations à vocation humanitaire qui oeuvrent dans le pays où est organisé l’événement. Et les participantes sont fortement encouragées à intégrer un volet social dans leur recherche de sponsoring.

La solidarité au coeur du projet

Hélène et Virginie, qui adhèrent pleinement à cette philosophie, ont vraiment à coeur de créer un élan d’entraide et de solidarité autour de leur aventure. Elles ont choisi de se mobiliser pour lever des fonds qui profiteront non seulement à la concrétisation de leur projet mais aussi à la Fondation Protestante Sonnenhof qui accueille des personnes handicapées mentales, parmi lesquelles de nombreux enfants et des personnes âgées dépendantes, notamment atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les deux femmes qui doivent réunir en tout 9000 € pour réaliser leur rêve de participer au Raid Amazones 2016  s’engagent en effet à reverser 10% des sommes collectées à l’association. Elles seraient ainsi en mesure de financer 3 vélos pour les résidents et de relever un défi fantastique en participant à la prochaine sortie organisée par la Fondation : un tour cycliste de 3 jours dans les Vosges en juillet 2016 ! Et l’équipe In 2 the Wild ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Si Hélène et Virginie parviennent à finaliser leur inscription,  elles continueront à se mobiliser jusqu’au départ du Raid  en levant des fonds qui seront alors intégralement reversés à la Fondation !

Une occasion de faire rayonner l’Alsace

Hélène et Virginie ont d’ores et déjà mobilisé plusieurs entreprises alsaciennes autour de leur projet, dont leur propre entreprise, l’agence de publicité Reymann, Puma qui finance toutes leurs tenues, la Corderie F. Weiss, Jean-Christophe Karleskind, l’agence de pub Troisetplus
et Yannick Kraemer. Elles se réjouissent de faire bénéficier leurs sponsors de la grande visibilité offerte par un événement d’envergure internationale comme le Raid Amazones et de participer ainsi, à leur mesure, au rayonnement de l’Alsace entreprenante, innovante et solidaire.

Tous derrière Hélène et Virginie

Si ce projet vous parle, vous pouvez vous aussi le soutenir à votre niveau en le faisant connaître autour de vous, en proposant à votre entreprise de s’impliquer et/ou en vous rendant sur cette plateforme pour faire un don du montant de votre choix.

Quant à moi, connaissant le programme d’entraînement intensif qui attend ces deux mamans dont la vie professionnelle et familiale est par ailleurs déjà bien remplie, j’ai choisi de leur offrir un peu de carburant avec cette recette de berawecka, une délicieuse spécialité alsacienne ultra-riche à base de fruits secs dont une seule petite tranche suffit pour recharger les batteries !

Rejoignez In 2 The Wild sur www.facebook.com/i2twraid
Pour faire un don, c’est ici : https://www.leetchi.com/c/projets-de-virginie-helene
Contact : virginie.lacan@neuf.fr
Virginie : 06 88 94 62 60
Hélène : 06 64 26 65 74
Et maintenant une petite recette pour la route !
Berawecka

Pour 5 à 6 petits pains allongés

Cette recette est largement inspirée de celle de Christine Ferber
trouvée sur le site : www.assiettesgourmandes.fr

  •  100 g de pomme séchée ( de la poire séchée pour C.F.)
  • 100 g de mangue séchée  (c’est une petite touche perso : j’avais un stock ramené de Thaïlande à écouler )
  • 2 verres d’eau chaude
  • 100g de pruneaux dénoyautés
  • 100g de figues séchées
  • 100g de dattes
  • 100g de raisins de Smyrne
  • 50g de kirsch
  • 50g d’aiguillettes de citron confîtes
  • 50g d’aiguillettes d’orange confites
  • 50 g de cerneaux de noix
  • 50g d’amandes
  • 5g d’anis vert
  • 8g de cannelle (C.F. n’en utilise pas mais ça se fait chez d’autres pâtissiers et comme j’adore la cannelle)
  • 125g de pâte à brioche (c’est le moment de préparer un Ropfküeche ou un Streusel)
  • Pour le décor, quelques cerneaux de noix et amandes

Méthode :

Verser le kirsch sur les raisins secs et laissez macérer une nuit.

Le lendemain, détaillez la pomme et la mangue séchée en petits cubes et faites les cuire 5 minutes dans deux verres d’eau pour les réhydrater. Réservez.

Dénoyautez les dattes et les pruneaux, détaillez-les en petits dés. Mettez-les dans un grand bol. Détaillez de même les figues, les oranges et les citrons confits. Ajoutez-les dans le bol avec la pomme, la mangue réhydratée et les raisins secs macérés. Ajoutez les épices, les noix, les amande. Mélangez délicatement tous ces fruits et épices. Ajoutez la pâte en petits morceaux et malaxez le tout.

Formez des pains allongés avec vos mains humides.

Déposez les pains sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé et faites cuire une heure dans un four à 150°.

Laissez refroidir ces pains qui peuvent être consommés de suite mais que vous pouvez aussi laisser sécher pour une texture plus compacte. Emballé dans du papier alu, le berawecka se conserve plusieurs semaines !
Si vous êtes sportif, tout comme Hélène et Virginie et vous lancez dans une épreuve d’endurance (trek ou vélo par exemple) n’hésitez pas en glisser quelques tranches prêtes à être consommées dans votre sac à dos. Une petite lichette de cette gourmandise hyper-énergétique vous aidera à surmonter les fringales et vous donnera à coup sûr le petit coup de fouet nécessaire pour aller au bout de votre objectif !

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les dernières actualités de notre blog.

Vous êtes bien abonné(e)