Fleischnakas, escargots roulés à la viande cuits à la cocotte dans un bouillon

Fleischschnacka, escargots ou roulés à la viande et restes de pot-au-feu

Voilà, c’est fait. Je me suis enfin attaquée à la réalisation des Fleischschnacka. Il était grand temps ! D’autant que mon mari pourtant ancré en Alsace depuis sa naissance n’en avait jamais goûté. Autant vous dire que si, tout comme lui, vos papilles n’ont pas encore rencontré cette spécialité alsacienne, vous êtes passé à côté de l’essentiel ! Oui, oui, c’est fort triste ! Vous rendez-vous compte : faire l’impasse sur le plus exquis et raffiné des plats alsaciens (à mon sens : je n’ai évidemment pas le monopole du bon goût mais mon palais de grande gourmande est plutôt bien affûté) ! C’est plus que dommage, c’est carrément un drame !

Heureusement, il n’y a rien qui soit irrémédiable. Ouf, votre vie n’est pas définitivement fichue. En plus, vous avez désormais la recette ! Vous êtes encore sceptique ? Ne bougez pas, je dégaine l’argument qui tue. Les Fleischschnacka, en plus d’être un pur délice, offrent l’avantage de donner une (irrésistible) seconde vie au pot-au-feu. Une aubaine, car il est rare d’arriver au bout de ce grand classique hivernal (généralement préparé en grandes quantités) en un seul repas !

Nos grands-mères alsaciennes avaient décidément le don de transformer les restes en pur régal pour toute la famille. Des championnes de la lutte contre le gaspillage alimentaire (je vous parle de ce fléau ici (dont nous ferions bien de nous inspirer ! )

Si après tout ça, je ne vous ai toujours pas convaincu(e) de transformer vos prochains restes de pot-au-feu en Fleischschnaka, … j’abdique. Je dépose les armes ici et m’en vais me consoler en me réchauffant quelques-uns de ces merveilleux escargots !

Fleischnakas, escargots roulés à la viande cuits à la cocotte dans un bouillon

 

Pour une quinzaine de Fleischschnaka
(comptez 3 pièces /personne)

Pour la farce

  • 250g de restes de viande de pot-au-feu
  • 100 g de mélange de légumes cuits (navets, carottes, poireau)
  • 1 gros oignon ciselé (ou deux petits)
  • 15 g de beurre
  • 1 c à s de persil haché
  •  2 c à s de bouillon
  • sel/poivre

1. Faites fondre le beurre dans une poêle et faites-y suer les oignons en ajoutant une pincée de sel pendant quelques minutes.

2. Passez la viande et les légumes au hachoir. Mélangez le hachis avec les oignons, 2 c à soupe de bouillon et 2 c à s de persil haché. Goûtez pour rectifier l’assaisonnement. (mais logiquement si le pot-au-feu était à votre goût, vous ne devriez pas avoir besoin d’assaisonner à nouveau).

Pour la pâte à nouilles

  • 200 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 à 2 c à s d’eau
  1. Mélangez la farine, les oeufs, le sel et l’eau et malaxez de manière à obtenir une pâte bien ferme et sèche (elle ne doit pas coller).
  2. Abaissez la pâte au rouleau à pâtisserie sur votre plan de travail préalablement fariné pour former un carré de 30 X 30 cm.  Posez le carré de pâte sur une feuille de papier sulfurisé. Laissez sécher pendant 30 minutes.

Le montage

  1. Etalez la farce sur le carré de pâte en prenant soin de laisser 2 cm sur les bords. Formez un rouleau en serrant bien. Et soudez en passant un peu d’eau au doigt ou au pinceau sur le bord qui vient fermer le boudin. Roulez délicatement votre boudin sur le plan de travail pour lui donner une forme bien ronde.
  2. Découpez-y des tranches de 1,5 cm d’épaisseur environ que vous pouvez réserver sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

La cuisson

  • 25g de beurre
  • 1 c à s d’huile neutre
  • 1 litre de bouillon de pot-au-feu

1.Passez le bouillon de votre pot-au-feu à travers un chinois puis un torchon propre pour le débarrasser de ses impuretés et obtenir un bouillon bien clair.

2. Dans une cocotte ou une sauteuse, faites chauffer l’huile et le beurre. Faites y dorer les Fleischschnacka sur chaque face. Puis ajoutez le bouillon, couvrez et laissez mijoter 15 à 20 minutes.

Le service

  • un peu de persil ciselé

Avant de servir, filtrez à nouveau le bouillon.
Déposez trois Fleischschnaka dans chaque assiette creuse. Arrosez de bouillon bien chaud et parsemez de persil ciselé. Proposez une salade en accompagnement.

recette anti-gaspi alsacienne de Flesichnakas, escargots à la viande de pot-au-feu

27 Comments
  • Viviane
    Posted at 13:57h, 12 janvier Répondre

    OH LALA !!!! Même le déjeuner seulement terminé depuis peu, je me remettrais bien à table pour déguster ces petites choses ! Mon beau père, originaire de Lorraine, préparait avec les restes de pot au feu ce qu’il appelait des rissoles et c’était très très bon également

  • SAP78 Sylvie
    Posted at 18:48h, 12 janvier Répondre

    MIAM!
    Oh! je vais essayer demain mais avec des restes de poule au pot!
    Ce devrait être pas mal non plus!
    Merci pour cette bonne idee

    • Leïla Martin
      Posted at 19:31h, 12 janvier Répondre

      Mais oui, très bonne idée les restes de votre poule au pot. Cette recette peut s’adapter à l’infini. Pour que la chair de la poule ne soit pas trop sèche après être passée au hachoir, vous pouvez peut-être, selon la consistance que vous obtenez, ajouter un oeuf à la farce. A tout bientôt

  • Barbara
    Posted at 19:10h, 12 janvier Répondre

    Miam! Mon père en faisait de succulents! Trop envie d’essayer aussi!

  • fauconnier
    Posted at 08:58h, 16 janvier Répondre

    c est toujours un égal, les enfants adorent, d ailleur c est un menus a midi,
    la farce est prete, Merci et bonne journée, On va se ragler.

  • COLETTE
    Posted at 16:16h, 18 janvier Répondre

    Cà à l’air très bon, mais pour une cuisinière un peu “feignante” peut on prendre de la pâte à lasagnes fraîches ?

    • Leïla Martin
      Posted at 08:42h, 19 janvier Répondre

      Bonjour Colette, je n’ai jamais essayé mais j’ai bien peur que la pâte à lasagne fraîche soit trop fine. Mais franchement, la pâte maison n’est vraiment pas sorcière, ni longue à faire. Et le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Alors, vous les tentez malgré tout ces Fleischschnaka ?

  • Caludine Sommerfeld
    Posted at 12:11h, 20 janvier Répondre

    Je souhaiterais connaître cette recette avec le vin rouge ajouté au bouillon .
    Je l’avais dégusté dans un restaurant , mais en le réalisant à la maison, je n’ai pas retrouvé la même saveur .
    Peut-être que le choix du vin est important ?

    • Leïla Martin
      Posted at 09:40h, 21 janvier Répondre

      Je ne connais pas la recette avec du vin rouge, mais j’imagine qu’un trait de Pinot noir(vin rouge alsacien) dans le bouillon devrait faire l’affaire.

  • yaisa
    Posted at 19:22h, 20 janvier Répondre

    je constate que ce plat est très à la ” mode” en ce mois de janvier glacial. j’en ai préparé 29 (de la taille d’une paume de main),avec un pot-au feu cuisiné exprès.espérant que cela plaira à mes invités dimanche

    • Leïla Martin
      Posted at 09:41h, 21 janvier Répondre

      J’espère aussi que vos invités et vous-même vous régalerez dimanche !

  • BILBEAU
    Posted at 15:33h, 23 janvier Répondre

    je n’ai pas de restes de pot-au-feu; puis-je utiliser de la viande hachée? merci.

    • Leïla Martin
      Posted at 06:41h, 24 janvier Répondre

      Je n’ai jamais testé avec de la viande hachée et je pense que le résultat ne sera pas du tout le même tant du point de vue des saveurs que des textures. La farce risque à mon avis d’être trop sèche. A moins peut-être de ne pas cuire la viande au préalable, d’y ajouter un peu de légumes cuits hachés et de l’oeuf pour créer le liant. Ensuite il faudrait laisser les rouleaux dans le bouillon suffisamment longtemps pour que la farce soit bien cuite. A essayer mais vraiment sans garantie.

  • Virginie
    Posted at 13:10h, 20 février Répondre

    Une p’tite merveille! Merci pour cette jolie découverte à l’honneur chez moi aujourd’hui:
    http://virginie92.canalblog.com/archives/2017/02/20/34936872.html

  • Hélène SCHMITT
    Posted at 16:40h, 03 mars Répondre

    moi je les présente en forme de chausson comme mon arrière grand-mère en forme de chausson comme cela il il reste bien moelleux à l’intérieur enfin a chacun sa façon de faire mais toujours un souvenir délicieux … !!!

  • surier meg
    Posted at 11:34h, 22 septembre Répondre

    dans le livre de mon arriere grand mère pure alsacienne on y rajoute un peu de foie…

  • GERARD Nicole
    Posted at 11:01h, 03 octobre Répondre

    si on mettait sur des plaques de lasagnes cuites un peu, ça donnerait quoi

    • Leïla Martin
      Posted at 12:01h, 03 octobre Répondre

      Je pense que ce serait difficile de façonner de jolis rouleaux et de les couper en tronçons régulier. Il vaut mieux faire une pâte maison pour un résultat satisfaisant. Et puis, même s’il faut un peu d’huile de coude pour l’étaler, ce n’est franchement pas compliqué.

  • Brémond
    Posted at 12:07h, 03 octobre Répondre

    J’ai essayé, c’est délicieusement bon, merci à vous pour toutes ces recettes de notre régions, c’est un pur bonheur

  • Edith
    Posted at 10:14h, 05 octobre Répondre

    Ai pris la suite de ma grand mère
    Je prépare de la viande de pot au feu rien que pour les fleischnackas !
    Je fais tourner ma pâte par petite quantité dans la machine à pain
    Je prépare une bonne centaine de fleischnackas jusqu’ à la phase de rissolage puis les congelent ainsi que le bouillon
    Comme ça mes amis gourmands peuvent se régaler des que l’envie de fleischnackas pointe son nez

    • Leila
      Posted at 10:20h, 05 octobre Répondre

      Génial ! Ils en ont de la chance vos amis gourmands ! Merci pour votre visite sur le blog et à tout bientôt

  • BIHLER
    Posted at 10:05h, 06 octobre Répondre

    Ce sont les polonais du bassin potassique qui ont apporté cette spécialité Un grand merci á eux. Même saoule au schnaps des pflimlins la mamie polak sait perpétuer la recette.

    • Leila
      Posted at 10:45h, 06 octobre Répondre

      Merci beaucoup pour cette précision ! Belle journée et à bientôt

  • Eisenkremer
    Posted at 11:22h, 16 octobre Répondre

    Nous on melange la viande avec de la poitrine fumé

  • Catherine
    Posted at 11:47h, 16 octobre Répondre

    Maman les faisant très bien, je n’ai jamais osé me lancer….mais grâce à votre recette, je vais essayer dès le prochain pot-au-feu….
    Merci Leila pour vos délicieuses recettes et les textes tout aussi savoureux qui les accompagnent

  • Schaeffer
    Posted at 18:58h, 16 octobre Répondre

    Super votre recette, Maman, qui tenait sa recette de Mamema (ma grand mère) mélangeait les viandes en y rajoutant des restes de rôti de porc et même de gigot d’agneau. Pour la cuisson, une lichette de vin blanc (d’Alsace bien sûr) ne pouvait qu’ameliorer !! Et pour la pâte à nouilles … étaler le plus fin possible, c’est là que c’est bon. Un plat à faire avec des restes, et à déguster avec une bonne salade ??

    • Leïla Martin
      Posted at 06:19h, 17 octobre Répondre

      Que de délicieux souvenirs ! Merci pour votre commentaire et ces astuces gourmandes. Belle journée

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.