recette de hachis parmentier faite avec des restes de pot-au-feu

Hachis parmentier aux restes de pot-au-feu

Il m’arrive régulièrement de préparer un plat familial et de voir trop grand, beaucoup trop grand. En même temps, il y a des plats, comme la choucroute, le bäckeoffe ou le pot-au-feu qui s’envisagent difficilement en petites portions. Si chez moi personne ne se plaindra (ou n’osera se plaindre) de faire deux repas sur le même plat, c’est une franche levée de boucliers si je m’aventure à reposer la marmite une troisième fois sur la table. Je n’ai donc pas d’autre choix que celui de ruser (hors de question pour moi de jeter !) et d’offrir une autre vie à mes restes et par la-même une nouvelle expérience de dégustation à ma famille.

Les plats réalisés avec des restes peuvent être absolument fabuleux et mon entourage n’y voit que du feu. J’aurais donc bien tort de m’en priver ! C’est non seulement une solution économique, mais aussi un moyen de lutter à mon niveau contre le gaspillage alimentaire, un véritable fléau dont l’impact sur notre société est absolument catastrophique.

Il y a des tas d’astuces dont je vous parlais ici pour cuisiner malin et lutter contre le gaspillage alimentaire. D’ailleurs, si cette question de gaspillage vous taraude vous aussi, sachez que j’animerai un cours de cuisine anti-gaspi en partenariat avec la Startup Mummyz samedi 18 février de 11h à 13h à l’Appart by Leroy-Merlin au centre commercial Rivétoiles à Strasbourg. Bonne nouvelle, deux places (d’une valeur de 68€ chacune) sont à gagner sur ma page Facebook. Pour participer, il suffit de suivre les instructions du post épinglé tout en haut de la page. Alors, vous tentez votre chance ?

Et maintenant place à une nouvelle recette anti-gaspi ! La dernière fois, c’est en  Fleischschnaka que mes restes de pot-au-feu se sont métamorphosés. Et aujourd’hui, ce plat familial très apprécié en Alsace a joué les transformistes en s’offrant une deuxième vie de hachis parmentier tout aussi réjouissante pour les papilles que la première !

Et pour d’autres idées de  recettes anti-gaspi, c’est par ici !

 recette de hachis parmentier faite avec des restes de pot-au-feu

 

Pour un grand plat rectangulaire

La purée de pommes de terre

  • 700 g de pommes de terre
  • 150 ml de lait
  • 50 g beurre
  • sel
  • poivre
  • noix de muscade (facultatif)

Epluchez et coupez les pommes de terre en cubes d’environ 3 cm de côté. Faites-les cuire dans une grande casserole d’eau salée en démarrant la cuisson à froid. Comptez 15 à 20 minutes de cuisson après le début de l’ébullition.

Egouttez-les pommes de terre à travers une passoire. Remettez-les dans la casserole de cuisson ou versez-les dans un cul de poule. Ecrasez-les à l’aide d’un presse purée et ajoutez le lait chaud et le beurre coupé en petit morceaux tout en mélangeant au fouet. Poivrez, ajoutez un peu de noix de muscade et goûtez pour rectifiez l’assaisonnement en sel notamment. Réservez.

La viande hachée

  • 2 oignons
  • 20 g de beurre
  • 400g de restes de viande de pot-au-feu
  • 100 g de restes de légumes de pot-au-feu
  • 1 c à s de chapelure
  • sel
  • poivre
  • huile d’olive

Passez le reste de viande et de légumes au hachoir. Réservez.
Epluchez les oignons, émincez-les et faites-les suer pendant 2-3 minutes dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
Ajoutez la viande hachée, poursuivez la cuisson quelques minutes. Versez-y une cuillère à soupe de chapelure pour absorber le jus des légumes. Réservez.

Le montage

  • 80 g de gruyère râpé (ou encore mieux de Comté)

Préchauffez le four à 200°C.

Dans un plat rectangulaire allant au four, disposez la viande hachée dans le fond, puis recouvrez de purée. Enfin, parsemez le fromage râpé sur le dessus. Enfournez pour 15 minutes de cuisson environ. Puis passez en mode grill et laissez le hachis parmentier gratiner pendant encore 2-3 minutes.

Servez avec une salade de saison (par exemple endive, mâche et noix).

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.