Käsekueche aux quetsches ultra-léger (sans pâte et sans gluten)

Tajine, tartes, gâteaux, confiture… J’aurais bien profité de la saison des quetsches cette année ! Et, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Si la cueillette est terminée pour la majorité des maraîchers, on trouve encore la jolie prune bleue à chair jaune sur les étals des marchés. Je n’en ai donc pas encore fini avec la plus alsacienne des prunes. Ma dernière recette en date, ce délicieux käsekueche aux quetsches ultra-léger. J’avais déjà commis une recette similaire avec des abricots. Et elle était tellement fameuse, que j’ai eu envie remettre le couvert avec un autre fruit. Recette de Käsekueche léger aux quetsches sans pâte et sans gluten J’ai à peine revu les proportions en mettant un peu plus de fécule. Car, cette fois, j’avais besoin d’un appareil un chouïa plus dense à la cuisson pour pouvoir y intégrer davantage de fruits. Bilan des courses, ce gâteau est une vraie merveille. De légèreté, de douceur, de saveur… Et, cerise sur le gâteau, il est tellement léger qu’on croirait avaler un nuage. Et un nuage, qu’on se le dise, ça ne fait pas grossir. Bon, je ne serais pas d’une honnêteté intellectuelle irréprochable, si je vous disais que ce käsekueche aux quetsches ultra-léger était dépourvu de calories. Mais sans mentir, il se défend plutôt pas mal d’un point de vue diététique. Il est peu sucré, ne contient pas de beurre, ni de farine… On peut difficilement faire mieux. Recette de Käsekueche léger aux quetsches sans pâte et sans gluten Si, j’avoue ! J’aurais pu pousser le vice en utilisant du fromage blanc à 0% de matière grasse. Mais, pour moi un bon dessert, c’est 100% de plaisir au moins ! Pas question de rechigner sur la gourmandise et de me retrouver avec un ersatz de douceur qui finirait par ne me laisser en bouche qu’une seule saveur… Celle de la frustration. Je préfère craquer moins souvent et en plus petite quantité avec une vraie douceur qui comble tout-à-fait mes papilles. Que de duper mon palais avec un simulacre de dessert bien plus destiné à alléger ma conscience qu’à me faire vraiment plaisir. Bref, tout ça pour vous dire que ce Käsekueche aux quetsches est non seulement ultra-léger. Mais, aussi et avant tout, excessivement gourmand !

Käsekueche léger aux quetsches (sans pâte et sans gluten)

  • 4 oeufs
  • 125 g de sucre
  • 500 g de fromage blanc (de préférence à 8% de M.G)
  • 100 g de fromage frais (type Saint-Moret)
  • 100 g de fécule de mais ((Maizena))
  • 1 gousse de vanille grattée
  • 1 pincée de sel
  • 600g de quetsches
  1. Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.
  2. Séparez les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec les 3/4 du sucre jusqu’à ce que l’appareil blanchisse et double de volume.
  3. Ajoutez le fromage frais, le fromage blanc et la gousse de vanille grattée puis mélangez. Incorporez la maizena et mélangez bien de manière à obtenir un appareil bien lisse.
  4. Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils commencent à devenir fermes ajoutez le sucre et continuez à battre jusqu’à l’obtenion de blancs bien fermes.
  5. Incorporez les blancs en neige dans l’appareil au fromage blanc en soulevant bien la spatule pour incorporer un maximum d’air.
  6. Versez la moitié de l’appareil dans un moule à manqué préalablement beurré et fariné. Coupez les quetsches en deux et parsemez les deux-tiers sur la pate. Evitez de les placer près du bord de manière à ce que votre gateau se tienne à la sortie du four. Versez le reste de l’appareil au fromage blanc. Et déposer le reste des quetsches coté peau visible, toujours en les tenant suffisamment éloignées du bord.

  7. Enfournez pour environ 15 minutes de cuisson à 180°C puis 20 mn de cuisson à 160°C. Le gateau est cuit quand il ne tremblote plus à la surface. Si vous avez un doute, éteignez le four et oubliez-le y pendant une quinzaine de minutes.

  8. Dans tous les cas, une fois votre gateau cuit, laissez-le dans le four éteint avec la porte semi-ouverte pendant une bonne demie-heure afin d’éviter qu’il ne retombe complètement. A la sortie du four, laissez-le refroidir tout-à-fait et réservez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation.

Vous pouvez parsemer du sucre glace sur le gâteau avant de le servir.

Il est encore meilleur bien frais. Aussi, attendez qu’il ait reposé au moins deux ou trois heures au réfrigérateur avant de le déguster.

9 réflexions sur “Käsekueche aux quetsches ultra-léger (sans pâte et sans gluten)”

    1. Bonjour Claudy, merci pour votre visite et votre commentaire ! J’utilise un moule à fond amovible de 28 à 30 cm de diamètre. J’espère que vous aimerez ce dessert si vous le tentez ! Belle continuation et à tout bientôt

      1. Merci Leila pour la rapidité de votre réponse , le gâteau termine sa cuisson dans le four éteint , qu’elle bonne odeur déjà !! Bon dimanche .

  1. Merci Leila pour la rapidité de votre réponse je teste la recette demain 😋 et vous laisserais un commentaire sans faute.
    Bonne journée 😊

  2. J’ai réalisé votre recette hier. Résultat excellent. Très bon en goût , léger. Une merveille….
    Je l’ai refait aujourd’hui car je veux profiter des dernières quetches.
    Je garde précieusement cette recette pour l’utiliser l’an prochain avec d’autres fruits.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Panier

Ne perdez pas une miette de mes prochaines recettes

Enregistrement Newsletter popup

Un magnifique livre de recettes pour vous

Livret tartes flambées – opération Pierre Schmidt

Retour en haut