Rémy Lutz et Samer Bumarak à l'occasion du Refugees food festival

Refugee Food Festival : L’Alsacienne de Restauration accueille le chef syrien Samer Mubarak

Mardi 18 Juin, les 200 convives du restaurant de l’entreprise Spie Est à Geispolsheim ont voyagé le temps de leur pause déjeuner grâce à un menu inédit concocté par le chef syrien Samer Mubarak parrainé par Rémy Lutz, chef à L’Alsacienne de restauration. Une expérience gourmande et solidaire organisée à l’occasion du 4ème Refugee Food Festival.

Rémy Lutz et Samer Bumarak à l'occasion du Refugees food festival

Soutenu par l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), le Refugee Food Festival est un événement de portée internationale qui propose aux restaurants de confier leur cuisine à des chefs réfugiés. Avec pour ambition de faire évoluer les regards sur les personnes réfugiées et de leur offrir un tremplin vers l’emploi, ce festival est aussi une fête des saveurs du monde et de la convivialité.

Pleinement en phase avec les valeurs du Refugee Food Festival, L’Alsacienne de Restauration est fière d’être partie prenante de cette édition. L’entreprise réaffirme à travers sa participation les engagements qui lui sont propres, notamment la valorisation des patrimoines gastronomiques, l’insertion professionnelle de personnes en difficulté et la création de rencontres et de moments de partage.

photo Refugees food festival, le chef Rémi Lutz de L'Alsacienne de Restauration et le chef syrien Samer Bumarak
photo du Refugee food festival à L'Alsacienne de Restauration

Grâce à l’accueil du chef Rémy Lutz et de ses équipes, Samer Mubarak a eu, quant à lui, la précieuse opportunité d’exprimer son talent culinaire tout en rendant hommage à la gastronomie de son pays. Contraint de quitter la Syrie et d’abandonner ses deux affaires – un café à Homs et un bar à Damas- à cause de la guerre, Samer Mubarak est arrivé à Strasbourg en mai 2015. Quelques mois plus tard, après avoir appris le français en un temps record, Il intègrait la cuisine de la Binchstub, un restaurant à tartes flambées.

En proposant des spécialités de son pays d’origine aux convives de l’entreprise Spie, le chef a touché du bout des doigts son rêve d’«ouvrir un jour un petit restaurant en France pour faire découvrir aux personnes les saveurs de Syrie ». Au vu du succès remporté par ses plats, son concept pourrait bien avoir de beaux jours devant lui. Les convives ont en effet pleinement savouré le dépaysement culinaire proposé par Samer et sont sortis de table enchantés. Au menu de ce déjeuner pas comme les autres, assiette de mezze et salade libanaise en entrée, Makloubeh (riz, aubergines et viandes) Mujadra (végétarien _ lentilles et boulghour) en plat et pour le dessert : Halawet el jeben (douceur sucrée au fromage) et Knafeh (pâtisserie feuilletée). Un festival… de saveurs !

Rémy Lutz et Samer Bumarak à l'occasion du Refugees food festival

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.