J'ai mordu dans une brioche de Rosheim ou Ropfkueche pour la première fois, il y a un peu plus de deux ans grâce à mon amie Tania, qui vit à Boersch, un village voisin.  Et quelle fabuleuse découverte ! De toutes les spécialités à base de pâte levée typiquement alsaciennes - et il y en a légions : kougelhopf, männele, streusel,  schneckekueche, schneckekueche, langhopf, zemetkueche, stollen, bienentisch, ...

Insatiable de quetsche je suis ! Et complètement addict au sucre aussi ! Je le confesse : pas un jour ne passe sans que je ne craque pour une petite douceur. Le sucre pourtant longtemps adulé et même promu auprès de la population comme un carburant indispensable à la vie est aujourd'hui décrié. Inutile du point de vue nutritif et même clairement désigné comme le grand coupable, l'instigateur sournois des pires maladies de notre siècle dont le diabète et le cancer, le sucre raffiné est devenu un ennemi à combattre. Oui mais, comment s'affranchir de lui alors qu'il nous rend...

Entre la blonde mirabelle et la brune quetsche, mon coeur balance. Je craque autant pour l'une que pour l'autre. Les deux prunes se volent tour à tour la vedette pour être en haut de l'affiche, faire la une de mes gourmandises. Je ne m'en plains pas mais c'est ma balance qui s'affole. Faut vraiment que j'y aille mollo sur les tartes et gâteaux.  J'arrête pas de lire des trucs sur la soupe, comme quoi c'est pas seulement bon pour les vitamines, les minéraux et tout ça, mais qu'en plus, c'est un super allié minceur ! Alors voilà, j'ai eu une...

Suivant la mirabelle de près, la quetsche vient orner les vergers alsaciens de sa couleur bleutée et insuffler aux pâtissières et pâtissiers mille et une idée de douceurs sucrées. Egalement appelée prune de Damas et à ne pas confondre avec d'autres variétés violettes proposées dès mi-aôut sur les étals des marchés, la "véritable"quetsche qui se distingue par sa couleur bleue, sa forme allongée et sa chair d'un jaune profond n'est pas commercialisée avant les premiers jours de septembre. Elle est tout comme sa consoeur couleur or aussi précieuse que sa saison est courte : un petit mois à peine...