Roïgebrageldi ou gratin de pommes de terre alsacien aux lardons

Roïgebrageldi, pommes de terre rôties au lard fumé

Encore un plat aussi savoureux qu’imprononçable sur ce blog ! Et pour cause, ces pommes de terre rôties sont une authentique spécialité alsacienne servie dans les fermes auberges pour agrémenter le traditionnel jarret ou collet de porc fumé du repas marcaire. Dites “reuille-gueu-bra-quelti” ! Ou pas… Car ce plat, selon les régions en Alsace, se nomme aussi Roibrageldi, Roïgabrageldi, Roïgebradeldi, Roïgebraegeldi ou même Ràuibragelda. De quoi y perdre son latin alsacien. Au pire, vous pouvez toujours emprunter le nom de ce plat au vocabulaire vosgien et l’appeler “Tofailles”, comme on le fait derrière la ligne bleue des Vosges.

Je vous rassure, s’il n’est pas évident à articuler, ce plat se mange très aisément… et se prépare tout aussi facilement. Nul besoin d’être un cordon bleu pour se lancer dans la préparation des roïgebrageldi. Il suffit d’être en mesure d’alterner des couches de pommes de terre, de lardons fumés et d’oignons. Un jeu d’enfant, non ?

Bon, au préalable, il faut quand même détailler les pommes de terre en fines rondelles à l’aide d’une mandoline. Un exercice qui peut s’avérer périlleux. Mais avec un peu de prudence (ou en confiant la tâche à un robot), on peut en sortir indemne. Pour ma part, aucun dommage collatéral à signaler. Ceci dit, je ne suis pas encore montée sur la balance (ces roïgabrageldi, plutôt très riches, ne sont assurément pas un plat de régime)  !

Pour d’autres recettes typiquement alsaciennes, faites un tour ici !

Roïgebrageldi ou gratin de pommes de terre alsacien aux lardons

Recette du Roïgebrageldi
Pour 6 à 8 personnes

  • 2kg de pommes de terre
  • 3 gros oignons (450g)
  • 400g de lard fumé détaillé en lardons
  • 125g de beurre
  • 1 verre de Riesling
  • sel
  • poivre

Préchauffez le four à 210°C

Epluchez les pommes de terre, lavez-les et détaillez-les en rondelles très fines à l’aide d’une mandoline. Réservez.

Epluchez et émincez les oignons en fines tranches.

Tapissez le fond d’une cocotte ou d’une sauteuse en fonte de lardons fumés. Surmontez-les d’une couche de pommes de terre. Salez (légèrement) et poivrez.  Ajoutez une couche d’oignons Parsemez de lardons. Ajoutez des noix de beurre en les répartissant sur toute la surface. Renouvelez l’opération en alternant les couches de pommes de terre, d’oignons, de lardons et les noisettes de beurre jusqu’à épuisement des ingrédients.

Terminez par une couche de pommes de terre. Salez, poivrez, répartissez des noisettes de beurre sur toute la surface et pour finir arrosez de vin blanc. Posez le couvercle sur la cocotte.

Enfournez pour 2 heures de cuisson. Otez le couvercle un quart d’heure avant la fin de la cuisson pour faire dorer les pommes de terre à la surface. Si vous ne servez pas de suite ces roïgebrageldi, vous pouvez les conserver pendant une demie-heure à une heure dans le four éteint.

Dans les fermes-auberges, on sert traditionnellement ces pommes de terre rôties pour accompagner une palette ou un collet de porc fumé. Mais, servies avec une bonne salade, les roïgebrageldi font déjà un repas riche et complet.

16 Comments
  • Viviane
    Posted at 10:52h, 14 mars Répondre

    Un bon plat rustique qui ne peut que satisfaire tous les gourmands autour de la table

  • LadyMilonguera
    Posted at 14:02h, 14 mars Répondre

    Très sympa ces pommes de terre rôties !

  • Vetter
    Posted at 07:06h, 15 mars Répondre

    Quel température le four ? Merci

    • Leïla Martin
      Posted at 08:37h, 15 mars Répondre

      Bonjour, four à 210°C. Bonne recette !

  • amcuisine
    Posted at 16:02h, 16 novembre Répondre

    Ca ne doit pas être mauvais mais en tant que fille de la montagne qui a vu cuire des tonnes de roigabrageldi, il ne faut pas mettre tant de lard: seulement au fond de la cocotte, pour un tout petit goût de fumé discret, sinon on ne sent plus le fondant de la pomme de terre. Ensuite on alterne pommes de terre, oignons, beurre. C’est à la fin de la cuisson qu’on ajoute un peu de vin blanc (bravo car tout le monde n’y pense pas). Puis on “hache” à la pelle.

    • F. De Matos
      Posted at 11:51h, 22 janvier Répondre

      Tout à fait d accord avec vous Amcuisine

  • Christiane soltner
    Posted at 11:37h, 10 juillet Répondre

    Peut on le faire au four

    • Leila
      Posted at 11:21h, 11 juillet Répondre

      Bonjour, oui la cuisson se fait au four comme indiqué dans la recette. Belle journée

  • Daidou
    Posted at 09:16h, 20 juillet Répondre

    Bonjour

    Hum ! J’ai envie de faire cette recette dimanche !
    Puis- je faire cuire ce plat la veille ?
    merci et bonne journée

    • Leila
      Posted at 09:32h, 20 juillet Répondre

      Bonjour, merci à vous pour votre visite ! Oui bien-sûr, aucun souci pour préparer ce plat à l’avance et le réchauffer avant la dégustation. A tout bientôt

      • F. De Matos
        Posted at 11:56h, 22 janvier Répondre

        Pour l avoir fait 100000 x, je trouve que rien ne vaut que de les faire le jour même, le goût n est plus le même, enfin bref ce n est pas pareil..

  • GOUDEMAND
    Posted at 23:31h, 09 novembre Répondre

    Bonsoir,
    Faut-il laisser la cocotte ouverte dans le four?
    Pour 2kg de pommes de terre, vaut il mieux une petite cocotte avec asses haut de pommes de terre ou une plus grande cocotte avec moins de couches de pommes de terre?
    Merci pour votre aide. J’ai du monde vendredi et voudrait faire un repas alsacien.

    • Leïla Martin
      Posted at 13:04h, 23 janvier Répondre

      Bonjour, j’ai pris pour ma part une cocotte plutôt basse car mon autre cocotte était trop large et du coup elle aurait été vide. Mais je pense qu’une petite cocotte à bord haut fera très bien l’affaire. Tout dépend aussi si vous aimez le côté gratiné. Dans ce cas, choisir la cocotte plus large.
      Sinon, il faut fermer avec le couvercle pour une cuisson à l’étouffée pendant la première heure de cuisson. Puis ôter ensuite le couvercle pour faire gratiner les pommes de terre.

  • Odile Ehrhart
    Posted at 08:24h, 19 novembre Répondre

    Bonjour, Merci pour la recette, cela faisait un moment que je voulais la réaliser, c’est chose faite ce Dimanche ?. Un vrai régal pour toutes les papilles de la tablée. Bravo pour l’ajout du riesling ”Alsacien”’ bien entendu!!. Merci de nous faire partager les recettes alsaciennes de notre enfance Merciiiii

  • isabelle Hewusz
    Posted at 11:53h, 22 janvier Répondre

    Bonjour Leila,

    A défaut d’avoir une cocotte en fonte, puis-je utiliser une terrine à baeckeofe ?

    Merci et au plaisir de vous lire.

  • Sabine Muck
    Posted at 12:37h, 22 janvier Répondre

    Bonjour Leila. Nous nous sommes vues à 47° Nord à Mulhouse et je garde le souvenir de notre échange 😊 Cette recette des roïbrageldas me rappelle toute mon enfance lorsque nous allions en ferme auberge. Il s’agissait d’une sortie rare (nous allions très peu au restaurant) et tellement exceptionnelle ! L’aubergiste nous faisait “écouter” les roïbrageldas dans le gros chaudron en cuivre suspendu dans la cheminée à bois. Merci d’avoir réveillé ce beau souvenir. À très vite pour la prochaine recette 😊

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouveau livre de recettes : Les Légumes Enchantés

Nouveau livre de recettes : Les Légumes Enchantés

Découvrez mon nouveau livre de cuisine pour sublimer le quotidien avec des recettes végétariennes autour des légumes et des fruits d'Alsace. 40 recettes gourmandes et végétariennes pour fêter cette fin d'année et faire voyager vos proches.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!