Cappucino de courgettes au lard et au parmesan

L’été touche à sa fin. C’est le moment de profiter des derniers légumes de la saison avant qu’il ne nous abandonnent de longs mois durant ! De jolies petites courgettes bio m’ont fait de l’oeil hier manifestement prêtes à passer à la casserole. Je me suis dit qu’elles seraient parfaites pour renouer avec la soupe qui sera bientôt récurrente au menu des dîners familiaux. Et comme une première ça se fête, j’ai agrémenté mon velouté de courgettes d’une délicieuse Chantilly au lard fumé préparée avec la fameuse crème Label rouge Alsace Lait dont je vous ai vanté les mérites ici puis tout récemment ici. Et voilà comment transformer une banale soupe du quotidien en une entrée délicate et raffinée !

Pour 4 à 6 personnes
  • 1 kg de courgettes
  • 2 échalotes émincées
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 50 ml de crème fluide entière pour le velouté
  • 200ml de crème fluide entière poru la chantilly
  • 60g de lard fumé
  • 50 g de parmesan râpé
  • Sel
  • Poivre

Préparez la crème infusée au lard
Dans une poêle(sans ajouter de matière grasse, faites griller le lard fumé coupé en morceaux, ajoutez 200 ml de crème et continuez à chauffer jusqu’à ébullition. Filtrez la crème à l’aide d’une passoire et placez-la dans un siphon ou dans un grand bol, selon la méthode que vous choisirez pour faire votre Chantilly. Salez si besoin. Réservez quelques heures au réfrigérateur. Réservez également les morceaux de lard.


Préparez le vélouté de courgettes
Faites suer les échalotes dans un filet d’huile d’olive. Ajoutez l’ail haché, les courgettes coupés en morceaux, les morceaux de lard. Faites-les revenir quelques minutes. Salez, poivrez, puis mouillez jusqu’à mi-hauteur. Placez un couvercle et laissez cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes. Quand les courgettes sont bien cuites, mixez-les avec une partie de l’eau de cuisson, 50 ml de crème fluide et 50g de parmesan râpé. Si la consistance vous semble trop épaisse, ajoutez de l’eau de cuisson. Pensez à rectifier l’assaisonnement.


Préparez la chantilly
Si vous n’avez pas de siphon, ou tout comme moi, cultivez une forme d’hostilité méfiante infondée mais toutefois bel et bien réelle à l’égard de cet objet, montez votre crème au batteur. Réussir une Chantilly n’est pas bien sorcier mais il faut scrupuleusement réunir la seule et unique condition sinéquanone : le froid. La crème tout comme les ustensiles qui vont vous servir à la monter doivent être froids, voire très froids. Je vous conseille donc de mettre le bol et les fouets au congélateur une bonne dizaine de minutes avant.
Une fois la chantilly montée, placez-la dans une poche à douilles avec la douille de votre choix


Dressez votre cappucino
Dans une tasse ou un bol, versez le velouté de courgettes. Dressez la chantilly à l’aide d’une poche à douille ou d’un siphon.


Astuce : vous pouvez agrémenter ce capuccino de chips de lard ou d’éclats de noisettes. Il sera tout aussi délicieux en entrée chaude, que froid en guise d’apéritif.
Variante : cette recette peut très bien se préparer avec d’autres légumes comme la carotte, le potiron, le panais ou encore le chou-fleur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Panier

Ne perdez pas une miette de mes prochaines recettes

Enregistrement Newsletter popup

Un magnifique livre de recettes pour vous

Livret tartes flambées – opération Pierre Schmidt

Retour en haut